Il n’y a pas de bonheur dans la vie sur Facebook

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (de l‘Université du Michigan): « l’utilisation de Facebook prédit la baisse du bien-être au lieu d’une amélioration subjective, d’après une étude de l’Université de Michigan…
«En surface, Facebook constitue une ressource inestimable pour satisfaire le besoin humain de base pour un lien social», explique le psychologue social UM Ethan Kross, auteur principal de l’article et associé à la faculté de l’Institut d’UM pour la Recherche Sociale (ISR). Mais plutôt que d’améliorer le bien-être, nous avons constaté que l’utilisation de Facebook prédit le résultat inverse – il le sape ‘…
« L’étude a montré que plus les gens ont utilisé Facebook pendant une période de temps, plus ils se sentaient mal par la suite. Les auteurs ont également demandé aux gens d’évaluer leur niveau de satisfaction dans la vie, au début et à la fin de l’étude. Ils ont constaté que plus les participants ont utilisé Facebook pendant la période d’étude de deux semaines, plus leur niveau de satisfaction de vie a diminué au fil du temps.
« Surtout, les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve que l’interaction directe avec d’autres personnes via téléphone ou en face-à-face influençait négativement le bien-être. Au contraire, ils ont trouvé que les interactions directes avec d’autres personnes conduit les gens à se sentir mieux au fil du temps « .
Mon commentaire: L’ensemble du processus de notre développement vise à nous amener à la pleine désillusion et une compréhension de la nécessité de l’unité: Il est impossible de communiquer dans l’ancien et le nouveau chemin afin de nous diriger vers un nouveau type de connexion et d’interaction -spirituel (du don et de l’amour).

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: