La quantité qui se développe en une qualité nouvelle

Dr. Michael LaitmanLe désir de recevoir peut être modifié en taille (dans sa densité), à partir de la racine au quatrième niveau. Et chacune d’elle est divisée de plus en plus en sous-niveaux, et se termine donc avec 125 degrés ou niveaux. Et tout dans le monde est également mesuré selon la taille, selon la quantité, et la quantité influe sur la qualité.

Si nous prenons une certaine substance par exemple, ses caractéristiques sont établies par le nombre d’électrons, de protons et de neutrons dans l’atome. La qualité de la substance dépend de leur quantité. Si l’on ajoute des électrons, nous obtenons une nouvelle substance.

C’est ce qui arrive avec la substance immobile et la même chose peut être liée aux plantes, aux animaux et aux humains. Pour nous, il est plus difficile d’identifier cela en fonction de nos sensations, mais c’est ainsi. Tout dépend de combien d’effort nous faisons, sur le nombre de détails que nous recueillons de leur part. C’est pourquoi il est dit: «Il n’y a personne aussi sage que l’expérimenté», parce qu’il ajoute des détails tout le temps, jusqu’à ce qu’il atteigne une qualité nouvelle, une nouvelle compréhension et un nouveau ressenti.

Tout dépend des actions les plus simples. Rien n’existe en réalité hors de la  réception et du don sans réserve. Et en fait même le don sans réserve n’existe pas, mais plutôt, il y a une réception qui se transforme en don sans réserve grâce à l’intention. Tout est construit sur le « plus » et  le « moins ».

Par conséquent tout le travail est d’ajouter constamment de la quantité. Et la quantité qui est recueillie commence à exiger une nouvelle qualité, de comprendre le pourquoi et dans quel but je fais cela. Les questions commencent à être réveillées ce qui nous amène déjà à des actions plus qualitatives sur un nouveau niveau. Mais aussi nous devons ajouter à ces actions de plus en plus de quantité jusqu’à ce que nous atteignions une nouvelle qualité.

Par nos actions, nous attirons la Lumière qui ramène vers le bien qui agit tout le temps et ajoute une nouvelle goutte de changement tout le temps. A la fin de la question, « de nombreux centimes s’accumulent en une grosse somme » jusqu’à ce que nous atteignions la capacité de mener des actions intentionnelles qui sont évaluées non pas selon les actions elles-mêmes mais en fonction de l’intention.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 13/08/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: