Jouer à cache-cache avec le Créateur

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, Introduction à l’Etude des Dix Sefirot, article 100 : Le Zohar nous dit que nous ne devrions même pas envisager que le Créateur veuille rester dans la Providence de la dissimulation de la face envers Ses créations. Au contraire, c’est comme une personne qui délibérément se cache, de sorte que son ami la cherche et la trouve.

De même, lorsque le Créateur est dans la dissimulation de la face avec Ses créations, c’est seulement parce qu’Il veut que les créatures recherchent la révélation de Sa face et Le trouvent. En d’autres termes, il n’y aurait aucune manière ou entrée pour les gens d’atteindre la Lumière du visage consentant du Roi, qu’il n’avait pas au départ envers eux dans la dissimulation de la face. Ainsi, l’ensemble de la dissimulation n’est qu’une préparation pour le dévoilement de la face.

Cela est évident pour une personne qui peut faire face à cette dissimulation, qui concentre toute son attention sur la révélation du Créateur. Le Créateur est constamment devant nous, mais il y a l’image du monde fictif entre nous. Une personne semble voir et sentir les différents événements de la vie qui lui apparaissent et qui semblent opérer dans des directions différentes. En fait, cependant, ils ont tous un seul objectif : d’une part, provoquer une personne et d’autre part, la confronter à des problèmes difficiles et aux questions qu’elle doit résoudre.

Nous nous comportons de la même manière avec les enfants, lorsque nous leur donnons un jeu et appelons cela jouer, c’est-à-dire résoudre un certain problème. Il s’avère que l’enfant a besoin qu’on lui donne un certain obstacle qu’il doit surmonter et un petit coup de pouce pour qu’il aille de l’avant. Le désir d’avancer et de résoudre le problème devrait être éveillé chez une personne, ce qui signifie qu’elle devrait être poussée vers l’avant et qu’on devrait lui appliquer une sorte de résistance.

Elle prend l’envie d’avancer et la force de résistance et les traite intérieurement dans la bonne envie et la bonne résistance, et reçoit ainsi les récipients pour révéler la sagesse si c’est à propos de ce monde, ou les récipients pour révéler le Créateur si nous parlons du travail spirituel.

Plus on avance, plus ces exercices deviennent délicats. Nous ne pouvons pas dire qu’ils deviennent plus difficiles, mais plutôt qu’ils deviennent plus profonds. Nous devons constamment identifier ces exercices dans le jeu du Créateur avec nous tandis qu’Il s’éloigne, provoquant ainsi la colère en nous, la déception et la répulsion des amis et du travail spirituel.

Dans l’ensemble, ces exercices font partie du groupe et du chemin spirituel, alors que dans notre vie ordinaire, il n’y a pratiquement pas de tels exercices. Nous devons comprendre qu’ils vont se développer et se propager. La profondeur et la gravité de leur menace vont continuer à croître et nous finirons par nous retrouver au pied d’une haute montagne.

Ici, tout dépend de notre préparation, de la garantie mutuelle entre nous qui nous aidera à identifier en permanence les opportunités qui nous sont données, sous forme de coups de clairon pour avancer correctement. La solution est uniquement dans la connexion. Ensuite, une personne peut déchiffrer chaque étape correctement, obtenir un soutien et une aide constant,et atteindre la révélation du Créateur rapidement.

De la préparation à la leçon quotidienne de Kabbale du 08/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed