En vue du but ultime

congrès, groupeQuestion: Est-ce que nous devons travailler dans le groupe avec l’intention de nous connecter aux amis ou devons-nous nous connectergrâce à la prière de beaucoup pour le bien de tous ?
Réponse: Ce n’est pas le travail qui nous relie à tous, mais le désir de nous connecter et de rencontrer à l’intérieur le Créateur. C’est parce que le lien entre nous (quand nous sommes au sommet de la pyramide de l’humanité) ravit le Créateur.
Mais cette pyramide ne peut s’élever au Créateur que si nous recueillons toutes les parties de la création : la nature minérale, végétale, lanimale et l’être parlant. C’est effectivement ce que notre intention devrait être et c’est l’image que nous devrions garder à l’esprit.
Cela signifie que le Créateur doit être notre objectif et notre concentration et ensemble, nous nous connectons en Lui. Toutes les autres parties qui sont déjà corrigées, les kabbalistes de toutes les générations précédentes, nous rejoignent aussi.
Notre intention devrait être de faire plaisir au Créateur. C’est notre but ultime et la raison de toutes les actions que nous effectuons maintenant. Le but de notre vie est d’atteindre cet objectif et de consacrer toute notre vie à lui. Pour atteindre cet objectif, nous utilisons tous les moyens nécessaires : le public et la diffusion. Grâce à eux, nous espérons atteindre l’objectif et nous sommes prêts à tout faire: aimer les autres, rassembler et corriger les âmes brisées.
Mais c’est déjà le résultat. Si nous avons un but, le résultat sera le communisme, le socialisme comme en Russie, ou le national-socialisme comme en Allemagne. Donc, nous devons d’abord mettre l’accent sur le Créateur, car sans Lui, nous n’avons besoin de rien; nous détestons tout le monde et sommes repoussés par tout le monde. Il ne faut pas se leurrer, nous ne sommes pas de belles âmes ou de gentils altruistes, mais plutôt de grands égoïstes  qui ne se soucient de rien. Seul le but de ravir le Créateur nous oblige à nous tourner vers le public et à nous en soucier.
Nous n’avons pas besoin de le cacher. Il n’est pas nécessaire, bien sûr, de rendre cela public, parce que les gens ne comprendraient pas, mais il n’est pas nécessaire de le cacher, car nous ne sommes pas altruistes ou de belles âmes et nous n’offrons pas d’améliorer la vie des gens parce que ce désir nous a été donné, cette aspiration. Ils doivent savoir que nous ne nous soucions pas d’eux tout comme ils se fichent de nous et des autres. Mais il n’y a pas le choix, le système général, la nature, nous y oblige. Nous devons nous reposer sur une base rationnelle et non sur de vagues nobles fantasmes.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 28/08/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed