Le canal à sens unique du don

Dr. Michael LaitmanSans la Klipa nous ne pouvons pas identifier la Kedousha ( sainteté ) parce que voir l’avantage de la Lumière se fait par son contraste avec l’obscurité. Si nous voulons tracer une ligne entre les deux propriétés, nous devons voir à la fois, une caractéristique et l’autre qui est différente de la première. Nous avons besoin de limites, de définitions, de différences et seul le système de forces impures ( Klipot ) peut me les fournir et ceci de façon plus qualitative à chaque fois.
Il s’agit d’un ingénieux système extraordinaire qui fonctionne dans la forme inverse de celle de la sainteté, mais d’une manière qui amène une personne à la sainteté. Et donc il faut un double tour. C’est comme un adulte jouant avec un petit enfant et essaie de lui montrer toutes ses lacunes, mais d’une manière attrayante afin que l’enfant ne s’en aille pas. Il montre tous les moyens qui permettront à l’ enfant le long du chemin qui apprendront à l’enfant comment s’en servir lui-même, lui enseigneront comment atteindre ces pouvoirs lui-même.
A chaque niveau, la Klipa amène une personne à une phase finale de développement, ( Behina Dalet ), où elle commence à avoir un contrôle sur elle-même. Puis elle est prête à construire la sainteté au-dessus d’elle. C’est si bien organisé que c’est comme si elle se trompait, produisant des opposés doubles. Par conséquent la Klipa est considérée insidieuse et sournoise, mais la totalité de son mensonge est dirigée vers l’objectif de la création. Le système est construit de cette façon d’en haut.
La question est: «Comment pouvons- nous identifier la Klipa si c’ est si difficile ?  » Nous ne pouvons l’identifier que selon l’intention, car elle me montre que mon intention n’est pas encore pour donner, Lo Lishma.
La Klipa est autre que la possibilité de se connecter et d’atteindre le Créateur, comme il est dit : «Un autre dieu est stérile et ne porte pas fruit .  » Grâce à la Klipa , je ne peux pas me connecter au Créateur. Uniquement si je suis prêt à renoncer à tout pour l’amour du Créateur, même si ce n’est que pour un instant et de Lui donner dans une direction sans rien attendre en échange, alors les portes s’ouvrent et je passe de la Klipa à la Kedousha. C’est la seule chose qui manque dans le système de forces impures et qui se trouve dans le système de la sainteté : le contact avec le Créateur avec un don unidirectionnel, seulement de moi à Lui.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 13/08/13 , Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed