Un simulateur pour étudier la vérité

Dr. Michael LaitmanLa coquille ( Klipa ) a un rôle très important car elle nous montre les erreurs et l’erreur elle-même. En fait , nous n’avons  jamais tort, mais ne voyons que l’erreur. Avec la coquille nous devenons plus sage, apprenons et nous ne nuisons pas réellement ou nous faisons du mal dans nos relations avec le Créateur.
Nous ne faisons que l’étudier comme dans un jeu, comme l’exécution d’un exercice dans un simulateur. Tout cela grâce au système des Klipot qui nous permet de découvrir ce qui est vrai et ce qui n’est pas, de travailler avec lui et d’étudier les résultats de nos actions, mais toutes ces actions ne sont pas réellement vraies.
Le monde de coquilles, l’ensemble du monde du mal, toute la création qui ne semble pas appartenir au Créateur, a été créé précisément pour nous apprendre à travailler avec cette moitié, la comprendre et à nous organiser correctement pour la deuxième moitié, la bonne et correcte de la création.
La coquille prend ce travail sur elle-même, accompagne une personne et lui enseigne. Par conséquent, nous sommes nourris par les coquilles pendant toute la durée de notre étude jusqu’à ce que nous soyons prêts pour le monde spirituel. Puis nous arrivons à la sainteté.
Il dit: «Le Créateur les a créé les uns opposés aux autres ,« les mondes de la sainteté opposés aux mondes de l’ impureté. Si nous ne passons pas par le système des coquilles et n’apprenons pas de lui à chaque fois, nous ne serons pas en mesure de nous passer au côté droit qui appartient à la sainteté.
Une fois que nous arrivons à la sainteté, nous devons revenir au côté des coquilles et apprendre et s’entrainer comme dans un simulateur afin de retourner à la sainteté. Il est impossible d’entrer dans la sainteté si on n’est pas prêt . La coquille nous prépare à cela et dès le moment où vous atteignez l’état de besoin, il vous ouvre la porte  : « Eh bien, maintenant vous êtes prêt , venez »
Ces deux systèmes sont l’un en face de l’autre et il y a beaucoup plus de systèmes de confusion et de sophistication du côté de la coquille qui fonctionne par rapport à nous. Nous n’aurons pas besoin d’eux plus tard, car nous serons incorporés dans le système de la coquille, puis au-dessus, nous pourons faire des calculs simples et atteindre la simple lumière. Mais c’est déjà après avoir été incorporés dans tous les systèmes complexes des coquilles.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 13/08/13 , Le Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: