Comment ne pas tomber sous l’influence des gens ordinaires

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment puis-je travailler avec d’autres personnes si elles sont toutes égoïstes ? Après tout, je vais tomber sous l’influence de leur ego et finirai par me nuire au lieu de les corriger.

Réponse : Il ne peut y avoir une telle chose parce que je me trouve sur un niveau plus élevé que ceux à qui je diffuse. Ils ont un très petit ego et j’ai un ego qui est dix fois plus grand que le leur. Ils ne savent rien au sujet de la structure du monde, alors que moi oui. Ils ne comprennent pas ce qui les mène, ce qu’est leur nature, ce qui se passe dans le monde, la raison de la crise, tandis que moi je comprends. Je suis plus haut, je peux tout leur expliquer, et je ne peux jamais tomber sous leur influence.

Je n’ai pas vu par exemple qu’un enseignant de 40 ans puisse tomber sous l’influence d’un enfant de 10 ans puisque ce sont des niveaux différents. Si vous êtes au même niveau que le reste de l’humanité, vous n’avez aucune raison d’aller vers elle, vous tomberez immédiatement sous son influence et sans aucun doute elle vous nuira, vous transformera en être inférieur à ce que vous êtes maintenant parce que votre contact avec elle a lieu sur le même niveau. Je parle de ceci à partir de ma propre expérience pratique et de ce que je sais sur la vie. Essayez de pratiquer cela et vous verrez.

Mais d’abord, vous avez besoin de changer vous-même, de devenir un autre ! Vous devez d’abord organiser la connexion avec le groupe, vous devez avoir le soutien et la compréhension de pourquoi vous allez de l’avant.

Cela ne peut pas arriver que nos gens tombent sous l’influence d’une personne ordinaire qui est assise à la maison et qui souffre. Comment peut-elle m’attirer à elle ? Que peut-elle m’offrir de sa vie ? Ai-je envie de vivre comme elle ? Si je suis prêt, si je me trouve sur un niveau plus élevé qu’elle ne l’est, alors elle ne peut pas m’influencer en aucune manière parce qu’elle est petite par rapport à moi ! Je veux l’aider. Au début je la regarde de haut en bas, pas avec mépris, mais plutôt comme un petit enfant qui a besoin d’aide.

Du congrès de Stockholm « La joie dans l’unité » du 31/08/13, Leçon n°3

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: