Un invité tant attendu

Dr. Michael LaitmanAux niveaux minéral, végétal  et animal , le désir de plaisir agit instinctivement en vertu de sa nature. Mais l’être humain peut agir dans le sens inverse anormalement parce qu’il est guidé par son attitude envers l’hôte, par le sentiment de son opposition. Et donc il produit une contraction de son désir de plaisir en tant qu’invité, rétrécissant la honte à la vue de la foule aimante et généreuse.
La honte ne se réveille pas en réponse à des cadeaux aux niveaux minéral, végétal et animal , mais si le degré de l’homme a commencé à se développer chez une personne, elle estime que la honte, l’inconfort , l’obligation de répondre à l’amour de  l’ hôte – ne pas répondre à la fête mais à celui qui le donne ! – fait qu’elle se contracte.
Vous devez résister à la satisfaction que vous avez reçu et vous remplir vous-même avec le sentiment du Donneur, c’est la qualité du don et de l’amour de votre côté, ou du moins le souhaiter à un tel point que vous perdriez tout goût pour la réception du même plaisir.
Le plaisir demeure en vous, mais vous perdez soudainement son sentiment. C’est comme si vous étiez dans un endroit étrange, êtiez allés dans une pièce vide et voyez un morceau de gâteau délicieux et pensez que personne ne peut vous voir, vous l’avez ramassé et en avez pris une bouchée. Et au moment où vous vous régalez de son goût incroyable, tout à coup la foule entre.
Vous allez traverser une variété de sentiments … Tout d’abord, vous devez surmonter la honte d’avoir été pris et d’être immobile avec un morceau dans la bouche. Mais le propriétaire dit soudain: « Non, non, je vous en prie, je l’ai laissé spécialement pour vous, sachant que vous viendriez ! Tout le monde voulait prendre ce délicieux morceau de gâteau à la crème au beurre et avec une cerise, mais je vous l’ai mis de côté « .
Maintenant, au lieu de la honte d’avoir volé, parce que vous avez pris ce qui ne vous appartenait pas, vous avez honte parce que vous savez combien l’hôte pensait à vous et avait délibérément réservé le plaisir pour vous. Il s’est soucié de vous en tant que personne chère, laissant tout le monde le savoir. Vous sentez sa générosité et son amour et une autre honte s’éveille en vous, non pas parce que vous avez volé, mais pour vous êtes opposés à l’hôte qui vous aime.
Le premier dommage a été causé par votre sentiment que vous étiez le réceveur par rapport à l’hôte et la second honte, par le sentiment de l’hôte comme donnant, aimant et cela vous donne de nouvelles sensations faisant vous contracter et vous développer, c’est-à-dire, vous donne le souffle de vie.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 9/11/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: