Des calculs spirituels en temps réel

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si nous comparons nos efforts à une course qui est de cent km, nous ne voyons pas de traces de notre arrivée à la fin de la route jusqu’à ce que nous atteignons la ligne d’arrivée. Pourquoi ?
Réponse: Il est dit :  » Il n’y a pas d’absence dans la spiritualité.  » Par exemple, nous allons utiliser la théorie de la dualité onde-particule de ce monde. Il existe des types de niveaux d’énergie, par exemple : Afin de générer un faisceau laser, l’énergie doit être soulevée à un certain niveau et ensuite le processus prend immédiatement le caractère «explosif».
Tout a une mesure prédéfinie. Ce fait découle des quatre phases de la lumière directe. Rien ne peut être mesuré avec une grande précision si les mesures sont en mode linéaire à cent pour cent. En fait, nous mesurons toujours l’écart entre certaines valeurs, créant ainsi une image discrète, intermittente « numérique » du monde.
C’est pourquoi au cours de la «course», nous observons des sauts «soudain» d’un point à l’autre, au lieu de considérer des changements graduels. C’est ainsi que nous sommes construits : Notre perception à la fois dans ce monde et dans la spiritualité revêt un caractère  » progressif.
En explorant la nature, nous  comprendrons qu’elle est bien au-delà de nous. Donc , il n’est pas nécessaire « d’avoir des allégations » contre l’univers? Cela n’aidera pas. Au contraire, nous devons étudier les lois et les utiliser.
Aujourd’hui, vous êtes indignés seulement parce que le Créateur joue avec vous. Il vous donne délibérément des raisons valables de s’énerver contre lui, afin de finir par comprendre que nous sommes encore petits bébés.
Question: Et pourtant, il est dit que « Beaucoup de centimes s’accumulent en une grande somme » Au moins montrez le moi …
Réponse: Si vous voyez comment les centimes s’accumulent dans une tirelire, alors vous seriez plus patient et ne précipiterez pas les choses, puisque vous savez que vos jours ne passent pas en vain. C’est mauvais pour vous.
Au contraire, quand vous sentez que le temps file entre vos doigts et que vous ne voyez pas les futurs résultats, c’est le salut, le don, sans quoi vous n’aspireriez pas à avancer.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 27/05/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: