Comment l’âme grandit

Dr. Michael LaitmanLe développement spirituel est dans les sentiments parce que le matériel de la création est le désir de plaisir. Et nous ne pouvons utiliser l’esprit que pour nous aider à corriger le désir. Sinon, il peut nous faire du mal.
Par conséquent, il est dit qu ‘«il n’en est pas plus sage que l’expérimenté.  » C’est-à-dire, vous devez d’abord passer par toutes sortes de sentiments et d’impressions dans votre désir de plaisir et ensuite de ce que vous obtenez la sagesse. Nous ne pouvons pas travailler dans l’esprit avec ce que nous n’avons pas vécu dans notre désir, c’est ce qu’on appelle la philosophie, qui n’a aucun fondement réel. Après tout, tout est basé sur le matériel du désir.
Les états sont en train de changer à chaque seconde parce que, si un état ne change pas, alors le temps ne bouge pas. Tout état change du fait que nous nous annulons devant de l’influence de la lumière. Tout le travail est fait par la Lumière : La lumière est primordiale. Elle créee un désir, le touche et le modifie. Nous sommes tenus d’accepter l’action de la lumière, la laisser entrer, nous exprimons notre consentement, une demande, une prière, pour la persuader de faire son travail.
Tout dépend de notre état : soit nous exigeons comme des bébés soit demandons comme des adultes. Il existe de nombreux types de relations entre la lumière et une personne, ou plutôt, le désir de la Lumière en demandant à la Lumière de l’influencer et de faire une action sur elle.
Pourquoi est-il nécessaire que le désir se tourne vers la Lumière et lui demande d’agir ? Parce que grâce à cela, le désir comprend ce que la lumière va faire et est d’accord avec elle. Il acquiert l’intelligence, l’esprit et devient comme la Lumière. Il ne peut pas effectuer l’action elle-même, l’action se rapporte à l’œuvre du Créateur, mais à cause de cela, le désir grandit jusqu’à ce qu’il devienne égal à la Lumière. Ma tâche est d’attirer la Lumière sur toutes les actions que je veux faire et la lumière effectue tout.
Chaque demande comme cela commence à partir de l’auto- annulation : Je veux qu’une modification me soit apportée, mais je ne sais pas exactement quoi. Après tout, ce sera un nouvel état, je ne peux pas le reconnaître ni le voir à l’avance. Il est impossible de parler de quelque chose que je n’ai pas encore atteint, donc j’ai besoin de l’auto- annulation et je demande au supérieur de faire cette action sur moi pour me sauver.
Je ne sais pas ce qu’Il va faire et dans quoi Il va me mettre, ce que je vais devenir dans un instant. Même si la tête et le corps changent, c’est la pensée et l’action, tout, de sorte que je ne reconnais pas mon ancien moi comme j’étais il y a une seconde, à un point tel que je vais devenir une création entièrement nouvelle. Je ne me soucie pas de ce que je vais devenir, le plus important pour moi est de me donner à la lumière, afin qu’elle effectue son action.
Je dois être prêt pour cela et le souhaiter plus que tout autre chose,  vouloir me couper de tout le passé de sorte que rien ne soit laissé dans le passé et je ne vois pas une seule ancienne propriété en moi-même et même s’il y a pas de transition entre le passé, le présent et l’avenir. C’est alors seulement que cela signifie que je suis prêt pour l’impact de la lumière sur moi.
Cela ne devrait pas provenir du désir d’échapper à l’état précédent. Je demande à être changé non pas parce que je me sens mal. Je ne demande pas à être sauvé des problèmes car ce serait une demande égoïste au lieu de l’avancement au prochain niveau spirituel. Je demande une chose: Aidez-moi à devenir comme la Lumière, à devenir un peu semblable à elle, de devenir un donneur pour quelqu’un.
Tout ce que je peux clarifier n’est que dans le groupe par rapport aux amis, à l’humanité. C’est ainsi que je me prépare pour la vraie prière. Je cherche parce que je ne sais pas ce que sentiment devrait être. Donc, je recherche, travaille, étudie, diffuse, fais tout ce que je peux. Vous devez être sensible à ce que l’on vous donne pour avancer vers l’éclatement de la vraie prière et qui conduit à la réponse par le supérieur.
Ainsi, je viens à l’auto- annulation, le sentiment de joie, la solidarité , la loyauté à la lumière, qui est appelée la dévotion de l’âme. Je sais que tout ce qu’elle va faire pour moi, sera correct. Et ce n’est pas parce que je veux fuir les ennuis ou que je n’ai pas d’autre choix, au contraire, je suis très bien et ne manque de rien. Il ne me manque qu’une seule chose: me remettre à la Lumière et m’inclure dans la qualité du don de sorte qu’elle me gouverne et me permettre de ne pas penser à moi-même, mais d’être fidèle à cette seule propriété.
C’est ce qu’on appelle la prière correcte, la demande pour la première action de la lumière, qui est le commencement de l’embryon spirituel. Après cela, une personne commence à sentir sa connexion à la Lumière dans la mesure où elle se sent comme une goutte de semence spirituelle qui doit s’annuler à l’intérieur de la propriété du don.
Puis  commence un long processus de croissance spirituelle de l’embryon qui est en constante auto- annulation par rapport à la lumière, qui à chaque fois lui donne plus les propriétés du don de l’embryon. L’ensemble du chemin spirituel, l’ensemble de l’échelle, naissance, allaitement et de la maturité, est l’acquisition de propriétés supplémentaires du don par rapport à l’état précédent. Ainsi l’âme se développe.
De la préparation du cours quotidien de Kabbale 16/09/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: