La correcte réalisation du concept d’unité

Dr. Michael LaitmanQuestion: Lors des présentations de notre méthodologie, comment nos amis répondent à des questions difficiles ou aux allégations : « vous êtes communistes, vous faites des vagues »?
Réponse: L’ unité de la société n’est pas nécessairement le communisme dans la forme qui a été présentée en Union soviétique. D’autre part, une grande partie de ce qui était à la base ( pas la mise en oeuvre ) de l’Union soviétique avait bonnes idées et des buts magnifiques. Mais ils sont tombés dans les mains de fonctionnaires de rang inférieur et avec tout cela est tombé entre les mains de Staline ou de la bureaucratie ou aux destructeurs ou aux ennemis du peuple.
Mais, en principe, le concept était correct. Le fait est que toute l’idée n’a pas été correctement mise en œuvre et même si beaucoup a été dit sur l’éducation, le travail d’éducation lui-même n’a pas été effectué.
Ainsi, lorsque les dirigeants du parti, tote l’élite, les millions de personnes qui se trouvaient au pouvoir, n’ont pas montré l’exemple, alors certainement rien n’a fonctionné. De manière identique, nous commandons les enfants : Nous ne voulons pas faire quelque chose de nous-mêmes, alors nous l’exigeons d’eux. Mais les enfants comprennent que si nous l’exigeons, nous mentons et nous jouons, de sorte qu’ils ne feront rien et s’ils le font, ce n’est que pourmontrer qu’ils font et pas vraiment pour se corriger.
La même chose s’est produite en Russie. Mais néanmoins, nous avons juste à montrer que la solidarité et l’unité ne sont pas pour la Russie, tout est resté juste lettre morte. Et surtout,rien n’a été réalisé grâce à la force supérieure.
Par la «force supérieure », nous entendons la puissance de l’unité entre les gens. Si des dizaines, des centaines, des milliers de personnes, tout le peuple, comme il est écrit dans la Torah, s’unissaient, alors nous créerons ou découvririons naturellement en nous cette grande et singulière puissance et elle corrigerrait tout . Pour tout ce qui se passe chez nous, dans notre monde, personnellement et tous ensemble, à tous les niveaux,  tout est un manque de conformité avec la puissance unifiée de la nature.
La nature s’approche de nous et nous montre son intégralité , l’unité et l’interdépendance. Et nous, au contraire, fuyons cela nous éparons, nous détachons, nous éloignons, nous cachons derrière nos ordinateurs et nous ne voulons rien savoir. Il advient que nous devons comprendre que la nature va nous pousser et nous presser jusqu’à ce que nous l’acceptions.
Du cours quotidien de Kabbale 25/08/13 , Questions et Réponses avec Dr. Laitman

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed