Des mélodies d’amour

Dr. Michael LaitmanQuand nous chantons les mélodies qui ont été écrites par les kabbalistes ou lisons les Psaumes ou les écrits d’autres kabbalistes, nous avons besoin de comprendre que tous écrits dans un état d’adhésion au Créateur. Ainsi, il n’est pas question ici de tristesse, de pessimisme, ou d’un sentiment de difficulté dans le travail.
Tout ce qui paraît comme l’expression de la faiblesse ou la tristesse sont des sentiments complètement opposés et viennent précisément de l’espoir, de la nostalgie de l’amour, de l’intérieur de la Lumière qui illumine déjà de loin, comme l’aube naissante.
Ces mélodies peuvent sonner mineures, tristes, avec une sensation de lourdeur et de faiblesse, mais ce n’est pas du tout le cas. Elles viennent d’un désir passionné, l’adhésion, la joie et la dévotion. Essayez de chanter et de sentir précisément cela.
La même chose est vraie des Psaumes. Toute la poésie la plus apparemment tragique de David pleurant sur la façon dont il doit fuir tout le monde qui le persécute et le déteste et est abandonné par le Créateur, tout a été écrit à partir d’un très haut niveau d’adhésion. Nous devons essayer de sentir cela dans ces mélodies.
De la préparation du cours quotidien de Kabbale 9/11/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed