Le projecteur du film est en moi

Dr. Michael LaitmanEn fait, je ne suis pas dans le monde, mais le monde est en moi.
Le processus de «lire» la réalité externe comme interne est divisé en quatre étapes et immédiatement lors de la première étape, je devrais être guidée uniquement par ce que je vois.
Et je vois que le Créateur a fait cette «projection» pour moi. C’est comme si un projecteur est placé en moi et me montre tout le monde et tout ce qui lui arrive. La lumière du «bulbe» de ce«projecteur» traverse le « film », divisé en «images» et tombe sur «l’écran», c’est-à- dire, selon moi, de ce fait, je vois  l’image actuelle du monde. Eh bien, le Créateur Lui-même est la lumière supérieure abstraite, la Lumière de l’Infini.
The Film Projector Is Within Me
Donc, en fait, le « film » est mes Reshimot qui créent telle ou telle photo pour moi. Et s’il n’y avait pas ce mécanisme, je n’aurais pas distinguer ce qui se passe parce que les Reshimot seraient restés en moi. Toutefois, le Créateur, les illuminant, révèle mon monde intérieur comme une réalité extérieure.
Baal HaSoulam écrit à ce sujet dans la «Préface au Livre du Zohar».
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 22/09/13, Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed