Tout travail doit se terminer par une prière

congrès, groupeLa tâche la plus importante dans ce monde est pour une personne d’être constamment prête pour la prière. C’est la seule action qui puisse faire une différence. Nous faisons des efforts physiques, mentaux, dans la pensée et dans le désir, mais en fait, nous avions besoin de toutes ces milliers d’actions pendant des milliers d’ années uniquement pour qu’à la fin, nous atteignons la bonne prière, cri , le désir. Quand nous ne pouvons pas accepter notre désir dans la bonne forme, alors nous allons réussir à attirer la force supérieure qui fait tout .
Seuls les actes de lumière et nous seuls avec un «point dans le cœur» sommes prêts à éveiller la Lumière à l’action. Fondamentalement, tout le reste ne peut pas faire cela, dans la mesure la plus minime par voie de « en son temps » (Esaïe 60:22 ) et dans la mesure où nous sommes intégrés en eux, mais pas plus que cela. A propos de cela, il est écrit que «les nations du monde  » n’ont aucun lien avec la puissance supérieure, avec le Créateur. Le désir général de plaisir, selon sa structure , ne peut pas se connecter directement au Créateur, sauf par ceux qui ont l’étincelle spirituelle.
Par conséquent, à cette époque et dans ces conditions où nous ne pouvons pas monter correctement pour le monde, nous nous éloignons et le monde entier du Créateur. Grâce aux pouvoirs maléfiques qui s’élèvent, au moyen de la sensation de la distance et de la reconnaissance du mal, en dépit de tout cela, on avance, mais pas d’une manière souhaitable.
Nous sommes les seuls qui ont un « point dans le cœur »  prêts à prier. Tout le reste se fait soit par habitude implantée dès l’enfance ou par des motifs égoïstes. Et la prière du simple égoïste est meilleure puisque la personne crit sa douleur. Toute insatisfaction est déjà une prière et un cri vers le Créateur, même si la personne ne pense pas à Lui. C’est déjà une sorte de demande. Ces détours ont été recueillis depuis des milliers d’années par les cris de milliards de personnes, et de les éveiller finalement collectivement ainsi que la Lumière Supérieure.
Pourtant, même si la Lumière Supérieure leur parvient à travers nous, la structure générale n’est pas modifiée. Même si nous ne sommes pas prêts à travailler avec la lumière correctement, elle est là et elle existe. Et elle nous bouscule et nous frappe comme un mur parce que nous sommes en exil et ne pouvons pas penser à toutes les nations du monde.
Dans uen forme comme celle-ci , nous sommes loin du Créateur, parce que nous n’élèvons pas la prière à Lui, et nous sommes aussi éloignés de toutes les nations du monde, parce que nous n’avons pas élevés leurs prières en haut. Il s’ensuit que nous avons une double perte. Nous devons considérer cela! Les problèmes et les ennuis ne cesseront pas tant que le peuple d’Israël ne réalisera réalisé sa véritable tâche, jusqu’à ce qu’il soit au plus haut niveau pour les nations du monde afin de transmettre la double prière, la leur et celle du monde entier, au niveau supérieur.
Nous sommes censés faire des applications pratiques pour notre travail auprès du grand public, c’est-à-dire, ceux qui ne sont pas prêts à prendre conscience de la connexion au Créateur et sont donc appelés les « nations du monde.  » Même si ce travail avec les gens est perfectionné, habile, professionnel, il n’apportera pas les bons résultats et ne portera pas ses fruits sauf s’il se termine par une prière.
Tous nos efforts investis, chacun séparément et tous ensemble, sont impératifs uniquement et seulement pour que nous parvenions à la prière. Dès le début, nous sommes sortis parce que le Créateur nous a envoyé («Je suis le premier ») ainsi qu’à la suite de notre action, nous souhaitons atteindre la double prière après avoir absorbé les désirs des gens et ainsi éveiller notre désir. Ensuite, nous pouvons demander que nous soyons une partie du conduit uniquement pour leur bien faire de sorte que nous soyons en mesure de nous soucier des gens. Après tout, le Créateur nous a créés avec un « point dans le cœur. « 
Après un travail comme celui-ci avec le grand public, nous arrivons à élever  la prière, c’est le travail confié à Israël. Ici, il existe déjà les trois composantes nécessaires à l’action spirituelle : le niveau inférieur – le public , le niveau supérieur – nous, et le plus haut niveau – le Créateur. De cette façon, nous travaillons ensemble.
Si nous y pensons avant et après l’action et sommes prêts à la lier à cet état, alors notre action sera bénie et fructueuse. À propos de ce qu’il est écrit :  » Le premier-né …il sera donné une double part » (Deutéronome 21:17 ), pour lui et pour le frère cadet .
De la préparation au cours quotidien de Kabbale 22/08/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed