Des liens

Dr. Michael LaitmanLes sages ont dit: «Une personne doit toujours être engagée dans la Torah et les Mitsvot même si c’est Lo Lishma, car de Lo Lishma elle arrive à Lishma. »

Dans l’article «613 recommandations et 613 commandements,« Introduction au Livre du Zohar nous explique qu’une personne se compose de 613 désirs, et pour les corriger nous faisons les 613 commandements. Après tout, c’est précisément ce qui nous a été commandé de faire: corriger tous les désirs et les utiliser en vue du don.

En général, les désirs ou les commandements sont divisés en 248 positifs et 365 Mitsvot interdites. Sur les désirs « interdits », nous devons imposer une restriction (Tsimtsoum) et ne pas les utiliser. Et avec le 248 Mitsvot (désirs), nous avons besoin de les utiliser comme une réception en vue du don. Et c’est ainsi que la personne qui corrige tous ses 613 désirs en vue du don: une partie d’entre eux à travers l’action et une partie d’entre eux par l’inaction.

La Lumière qui ramène vers le bien corrige tous les désirs. Une fois elle était Ohr Pnimi (lumière intérieure) qui a rempli les désirs, et ensuite elle s’est retirée d’eux et est restée à l’extérieur comme Ohr Makif (lumière environnante). Maintenant, tous les désirs sont corrompus avec l’intention de recevoir, mais on peut les relier avec Ohr Makif afin qu’elle influence et les corrige avec l’intention d’être pour le don au lieu d’être pour la réception. Et après cela, dans la mesure du changement de l’intention d’être pour le don, Ohr Makif va entrer dans le désir dans le rôle de Ohr Pnimi.

De cette manière, nous servons d’intermédiaires, comme des «liens» entre Ohr Makif et le désir corrompu. C’est notre travail.

Du cours quotidien de Kabbale 26/08/13, Le Livre du Zohar – Introduction, «Se réjouir pendant les fêtes et ne pas donner aux pauvres »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: