Des poupées russes contenant un secret

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce qu’une crainte typique du Créateur et comment pouvons-nous l’atteindre?

Réponse: La peur est la principale chose. Pour le moment nous n’avons rien. Même l’amour que nous nous sentirons plus tard est fondée sur la peur à ce moment-là. Cela peut être la peur de ma vie, la peur de perdre ma vie, absurdement, et d’y mettre fin sans aucun résultat positif. Une telle crainte amène les gens à la sagesse de la Kabbale et elle est appelée «la peur de ce monde et la peur de l’autre monde.  »

La peur vient du fait que nous commençons à penser à ce qui nous est extérieur et non à nous-mêmes, et nous pouvons établir la peur qu’avec le bon environnement. Parce que sinon, je peux être désorienté et ne pas comprendre que soit je m’inquiète de contenter le Créateur soit j’avance que je le veuille ou non. Mais ceci est déjà peur à propos de l’action dont le résultat m’est extérieur : pas dans ma poche, pas dans mon âme ou mon esprit, pas dans ce monde ou dans l’autre monde, mais plutôt quelque part déjà hors de moi, ce qui signifie que c’est déjà connecté à l’acte du don.

Dans ce cas, je ne peux pas être sûr que mon évaluation est correcte, et si je n’existais pas dans ce monde comme une personne mais comme entourée d’une illusion telle que me donne le sentiment qu’il y a beaucoup d’ autres créatures : le minéral, végétal, la nature animale et les gens. Je dois tout accepter comme des parties de mon âme. Si je n’atteins pas la crainte de me précocuper d’eux plus que de moi, cela signifie que je n’ai pas limité mon ego et que je ne pense pas à une certaine action qui ressemble au Créateur.

Donc, nous devrions d’abord peser, mesurer et organiser nos relations avec l’environnement dans notre travail. Ce n’est que par l’environnement que nous avons notre libre arbitre. Le Créateur est aussi dans l’environnement. Si j’affiche la bonne attitude envers la société, envers les amis, des récipients plus larges s’ouvrent à moi comme si je déménageais dans une dimension plus intérieure, et je révèle la connexion au Créateur. L’un est dans l’autre (comme des poupées russes). Cela signifie que la connexion au Créateur est révélée dans le groupe. Il est impossible de Le découvrir d’une autre manière. Finalement, je dois voir comment tout le monde se joint à la garantie mutuelle car il m’appartient entièrement, il est tout à moi.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 1/10/13 , Shamati n°38 «La crainte de Dieu est son trésor « 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed