Ce n’était pas moi!

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je arrêter de penser au passé lorsque les souvenirs tout simplement continuent à apparaitre?

Réponse: Je comprends et je sais que c’est très difficile, mais vous devez comprendre que c’est un jeu, vous êtes testés quant à savoir si ou non vous attribuez toute votre vie au Créateur.

Si vous acceptez le fait qu’ « Il n’y a rien hormis Lui  » au moins un peu, alors en conséquence vous devez décider si c’est vous qui l’avez fait ou si c’était le Créateur qui l’a fait pour vous.

Vous devriez sentir la même chose de l’avenir : Tout dépend des Reshimot ( gènes spirituels) qui se révéleront et la Lumière qui apparaîtra dans le Reshimo. Vous êtes entre les deux comme un intermédiaire qui doit déterminer dans quelle mesure et comment la lumière va influencer le Reshimo. Il n’y a rien d’autre que la Lumière et le Reshimo et ici vous pouvez faire correspondre les deux, les relier et les rapprocher.

Ceci n’est possible qu’en ce qui concerne l’avenir, alors que dans le passé tout ce qui s’est déjà passé et a été fait, l’a été par le Créateur. C’est ainsi que cela aurait dû être, c’était prédéterminé. Il ne s’agit pas du tout de savoir si ou non vous auriez pu faire les choses différemment.

Vous ne pouvez pas dire l’avenir en ce moment puisque vous n’êtes pas encore entre les deux mondes et ne pouvez pas lier ces deux opposés en un seul. Mais il faut dire que ce n’est pas vous, vous n’avez rien fait dans le passé ; c’est le Créateur qui a tout fait, et vous adhérez à cette pensée et ce sentiment en ce qui concerne le passé.

L’instant après, vous décidez que vous êtes d’accord avec le passé, vous resentez de fortes pensées et des regrets. Une fois de plus vous allez réfléchir à pourquoi vous avez ou n’avez pas fait quelque chose, pourquoi vous avez agi d’une certaine manière envers quelqu’un, pourquoi vous avez perdu quelque chose, j’ai perdu de l’argent ici et ai raté de bonnes chances dans la vie. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez regretter dans votre vie. Cette blessure s’est réouverte quant au but, quand vous allez examiner votre passé, mais cette fois-ci vous pourrez compléter votre attitude envers la force supérieure, vers la seule force qui opère dans la réalité.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 07/10/13 , Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: