Soins primaires

Dr. Michael LaitmanQuestion: A quel point la connexion doit être proche entre le professeur et les participants recevant une éducation intégrale?

Réponse: L’étudiant qui participe ne peut pas avancer sans un guide. Le guide a vraiment besoin de s’imposer à l’étudiant parce que sinon la personne va flotter autour d’où elle est, elle sera complètement « dispersée » dans toutes sortes de mises en œuvre qui ne lui apporteront pas un résultat normal. Ce sera une sorte de souffrance. Les gens vont apparemment faire quelque chose, mais rien ne sortira de tout cela.

La chose principale est que nous allons leur enseigner à la fin de chaque atelier est de sentir son résultat, qui est le cadre à partir duquel nous tous ensemble obtenons de l’énergie, une stimulation et unechaleur. Après l’atelier, je pars avec un autre point de vue sur le monde et pendant quelques jours, voire des semaines, je peux me sentir comme une personne complètement différente. Je me comporte différemment avec les enfants, ma famille et avec la société avec plus de patience, avec plus d’amitié. Je commence à sentir que je me trouve en harmonie non seulement avec la société humaine, les voisins, et ainsi de suite, mais aussi avec la nature, et je veux que chacun sente cela.

Cela devrait m’élever et cela dépend de la fréquence des ateliers. Il est tout à fait possible que pour les débutants, nous devrions organiser des ateliers deux fois par semaine mais également tous les jours. Il semblerait qu’il soit nécessaire de le faire par Internet. Après un seul atelier physique, faire trois ou quatre ateliers virtuels jusqu’à la prochaine réunion physique .

Chaque personne a besoin de tels soins primaires.

De Kab TV  » au fil du temps  » 15/09/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: