Ne remettez rien à plus tard

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi j’oublie toujours et  perds la ligne de pensée que nous devons être aussi «un homme dans un seul cœur ?  »

Réponse: C’est parce que vous ne le sentez pas comme un besoin essentiel, c’est tout le problème. Quand une personne est malade, elle  pense constamment au le médicament qui peut la guérir. Il est dit que la lumière est un remède à tous les maux, mais nous n’y pensons pas.

Nous ne considérons pas la sagesse de la Kabbale comme un moyen de promotion personnelle et générale, car nous nous sentons bien de cette façon. Nous ne pouvons pas nous stimuler afin que l’objectif  nous attire si fortement que nous serons prêts à faire tout ce qui est nécessaire.

Alors qu’est-ce qui se passe dans cette situation? Il dit: «J’ai placer sur eux un roi comme Haman … » et alors n’ayant pas le choix, nous ferons ce qui doit être fait, ce qui signifie par le chemin de la souffrance. Les souffrances sont nécessaires, mais on peut les remplacer par des souffrances intérieures, en nous secouant et en enflammant notre désir pour l’objectif. Si l’objectif est important et que j’en suis loin, je ressens de la douleur. Je n’ignore pas la douleur, mais plutôt, je fais un effort pour combler le fossé entre moi et le but. Cela signifie que la douleur me pousse en avant.

Mais à la place, nous nous reposons chaque fois et je pense que ce n’est pas si mauvais et que nous pouvons attendre. Baal HaSoulam, cependant, nous avertit dans son livre Le Fruit du age, «Lettre 13″ : … et la vérité va lui montrer le chemin et celui qui sent la douleur fait que sa douleur est connue et il ne peut pas la cacher ni la retenir. En effet, c’est ainsi que je vous sens tous ensemble, quand aujourd’hui deviendra demain et au lieu de maintenant vous dites plus tard. Et il n’y a pas de remède à cela, sauf faire un effort et comprendre cette erreur et cette distorsion, que celui qui est sauvé par le Créateur l’est s’il a besoin du salut aujourd’hui, alors que celui qui peut attendre demain deviendra seulement sage quand sa vie finira. Vous sentez cela parce que vous avez négligé ma demande de vous exercer dans l’amour de ses amis, dont je vous ai expliqué de toutes les façons possibles, que ce mérite est suffisant pour fournir tout ce dont vous manquez.

Tout ce qui nous arrive n’est que dans le but de renforcer l’amour des amis parce que dans la même mesure, nous attirons la Lumière qui ramène vers le bien qui corrige tout. Si l’on effectue une certaine action, nous devons d’abord vérifier si elle conduit à une connexion plus forte ou si elle conduit à la séparation. Ensuite, nous comprendrons immédiatement ce qui doit être fait et ce qui ne doit pas être fait, ce que quoi nous devrions nous rapprocher et de ce que nous devrions nous enfuir. C’est parce que nous attirons la Lumière par la connexion entre nous. Lorsque nous nous connectons, nous attirons une portion de lumière et ainsi de suite. C’est tout le secret  et il n’y a rien d’autre que cela.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 10/10/13 , Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed