Daily Archives: 19 octobre 2013

Des désirs ronds

congrès, groupeQuestion : Vous utilisez tout le temps le mot « rond », par exemple, des désirs « ronds ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Nous sommes connectés, attachés, inclus l’un dans l’autre de manière à ce que vos désirs et vos pensées deviennent compris et proches de moi et mes désirs deviennent proches et compris par vous. Nous nous rapprochons, si bien que chacun est élevé au-dessus de lui-même ; nous sommes liés par une opinion commune, un partage des connaissances et une sensation mutuelle.

Cette unité qui se créee entre nous devient la principale chose parce que c’est précisément ce qui produit une troisième composante, l’image unifiée de la seule personne qui est tout à fait semblable à la nature et se trouve en parfaite harmonie avec elle. De cette façon, en se connectant au-dessus de nous-mêmes, au-dessus de notre ego, chacun de nous devient une composante harmonieuse de la nature.

De Kab TV, « Au fil du temps » du 17/09/13

Surmonter la distance

Dr. Michael LaitmanQuestion: Mon amie, qui vit en Suisse, est venue à Moscou et s »est retrouvée accidentellement dans un atelier intégral qui a été organisé en ligne par Perm. Elle est rentrée chez elle et m’a écrit  une semaine plus tard pour me demander, «Avez-vous un tel groupe en Suisse? » Après y avoir partiticpé une fois, elle en a développé une nécessité. Que pouvons-nous faire avec les gens qui voudraient poursuivre leur éducation intégrale?

Réponse: Vous ne pouvez pas transmettre immédiatement la méthodologie intégrale à longue distance. Tout d’abord, vous devez être d’accord avec un groupe qui veut étudier, aller dans la ville ou  dans le pays où ils vivent, donner une formation intensive, par exemple, pendant dix jours, le soir et ainsi les mettre à niveaux, comme vous accorder un instrument, à son intégral mutuel, de sorte qu’il produise un bon accord, l’harmonie. Et puis, vous pouvez prolonger la communication à longue distance et leur rendre visite de temps en temps.

De Kab TV « au fil du temps » 17/09/13

Ce n’est pas facile de créér un être humain

Dr. Michael LaitmanNous trouvons étrange que le Créateur, qui a créé ce monde et qui possède toutes les capacités, ait besoin de notre aide. Pourtant, Il dépend de nous comme une mère dépend de son enfant. Si nous étions au niveau minéral, végétal, ou animal, alors Il nous contrôlerait vraiment à 100%.

Cependant, sIl veut nous élever au degré de l’être humain, à Son niveau,Iil ne peut pas tout nous donner et que cela soit prêt : nous avons besoin de développer l’esprit et les sentiments en nous par nos propres efforts. Toute la croissance est due à notre propre participation. Dans la mesure où je sens, je grandis et si je ne participe pas, je ne grandirai pas et ne serais pas considéré comme un être humain!

Si j’étais un simple animal, je recevrais de Lui et deviendrais plus gros et plus gras. Cependant, l’être humain est un nouveau degré qualitatif, qui ne grandit qu’à la suite de ses propres éclaircissements, analyses et synthèse d’une aspiration à devenir semblable au Créateur. Ce n’est que comme cela que je grandirai.

Il s’avère que le Créateur attend, Il dépend de moi ! Si un enfant ne veut pas apprendre ni recevoir des connaissances afin de passer dans la classe supérieure, s’il n’a pas fait ses devoirs ni ne passe ses examens, les enseignants sont impuissants à faire quoi que ce soit0 Tout ici dépend de la personne et non l’enseignant.

C’est la seule chose qu’Il ne peut pas faire pour vous, sinon vous ne grandirez pas. Le degré de la parole, l’être humain, doit grandir en nous en raison de notre propre travail préliminaire, d’explications, de la compréhension et de l’esprit. Nous devons y mettre nos esprits et nos cœurs de nous-mêmes, plutôt que d’attendre que le Créateur fasse de nois un être humain. Le degré humain ne peut être donné de l’extérieur, il doit être conquis dans bas, de l’intérieur.

La lumière ne peut que hâter notre développement jusqu’à ce que nous recevions le point dans le cœur. Cependant, tous les désirs au-dessus de lui doivent être gagnés par nous. Après tout, si le Créateur se revêtait en vous déjà sous la forme d’une image humaine, vous serez un singe plutôt qu’un être humain.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 9/12/10 , Écrits du Baal HaSoulam

Tout comme il y a beaucoup d’âmes, il y a tout autant de mondes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment puis-je devenir l’assistant du Créateur et pourquoi le Créateur est-il incapable de donner la lumière aux autres sans mon aide ?

Réponse: Si vous vous élevez au-dessus de votre ego et que vous souhaitez l’employer pour donner aux autres, alors le Créateur sera votre partenaire dans ce travail. Il vous donnera toute la lumière de sorte que vous puissiez la transmettre aux autres. Il ne peut rien faire pour eux, mais vous le pouvez ! Vous allez devenir son partenaire à part entière, comme si toutes les autres personnes sont Ses enfants bien-aimés et Il ne peut leur donner la lumière que par vous.

Mais à l’heure actuelle, vous ne voulez pas le faire et c’est pour cela que vous et lui êtes opposés. Toute la création, le monde entier et l’humanité sont les enfants du Créateur qui souffrent à cause de vous ! Si vous voulez les aider, le Créateur vous donnera tout, tout! Vous allez être des partenaires égaux, vous L’aiderez. Réalisez-vous quel honneur et  quelle puissance c’est ?

Toute la lumière sera à votre disposition, mais vous pourrez prendre autant que vous le voudrez pour la donner aux autres. Les autres personnes sont la Shekhina et Malkhout . Et vous fusionnez avec le Créateur, Zeir Anpin et votre exaltation est déterminée par la taille de votre ego, que vous utilisez afin de donner.

Il veut vous rendre identique à Lui pour que vous soyez partenaires. Etre comme Lui est un réel plaisir. Il veut le faire avec vous et tous les autres. Mais tout le monde a le monde entier à donner. Tout comme il y a beaucoup d’âmes, il y a tout autant de mondes. Chacun de nous a son propre monde, Malkhout du monde de Atsilout, sa propre Shekhina. Vous sentez que la personne à côté de vous souffre, mais celle que vous voyez est en vous. Vous ne savez pas qui elle est vraiment !

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 9/12/10 , Écrits du Baal HaSoulam