La découverte inattendue

Dr. Michael LaitmanQuestion : Avons-nous besoin de dire aux gens lors des conférences sur l’éducation intégrale qu’ils sont des éléments non corrigés de la nature et que tous les problèmes de la vie sont provoqués par eux ? Ne serait-ce pas déprimant pour les gens ?

Réponse : Cela n’arrivera pas dans deux cas : d’abord, si les gens viennent à cette conclusion eux-mêmes dans le cadre d’un atelier, à la suite de la bonne question pré-conçue et posée dans le bon ordre, cela va devenir leur découverte personnelle. Il va s’avérer que vous ne leur prouverez rien, mais qu’ils tireront eux-mêmes des conclusions définitives, vous donnant votre méthodologie eux-mêmes. Ils « donnent naissance » à cela à chaque fois.

Deuxièmement, si vous parlez du point de vue d’un médecin, parlant au patient à propos de sa maladie et lui faisant comprendre qu’il y a un remède, alors cela deviendra une agréable découverte pour lui parce qu’il va comprendre tout de suite qu’en se débarrassant de la maladie, il passera à un niveau complètement différent de santé.

Vous pouvez dire aux gens qu’ils sont des éléments non corrigés de la nature seulement dans ces deux cas.

En général, nous ne commençons jamais avec cela. Je crois qu’on ne devrait rien dire de désagréable à une personne, voire d’agréable, parce qu’elle doit découvrir tout par elle-même. Ensuite, ce sera son atteinte, son sentiment. Après tout, ce n’est pas la pensée de quelqu’un d’autre qui siffla à son oreille et disparut dans les airs, mais la sienne qu’elle a trouvée à l’intérieur d’elle-même. Elle la possédera et ne s’en séparera pas.

De Kab TV, « Au Fil du Temps » du 20/10/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: