Comment faire pour que nos ennemis deviennent des amis?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment imaginons-nous les « forces impures» ( Klipot) ?

Réponse: Imaginez qu’il y a de «bonnes» personnes qui vous louent toujours et vous donnent des cadeaux et puis il y a les «mauvaises» personnes qui vous punissent toujours et vous causent des problèmes.

Maintenant, la question est de savoir qui vous fait vraiment du bien et qui vous fait du mal ? Tout dépend de l’objectif que vous essayez d’atteindre.

Ceux qui vous ont blessé vous révélent la vérité, vous montrant que vous avez propriétés qu’ils méprisent. En faisant cela, ils vous montrent la source du mal, la raison de leur haine. Lorsque vous corrigez cette raison, vous verrez soudainement que ces forces hostiles deviennent vos amis!

Alors, pensez-vous qu’ils ont été bons ou mauvais des le départ ? Ils ont été bons!

Et ces gens, qui ne vous a donné des cadeaux et toujours loué, ne vous donnaient aucune chance de corriger quelque chose en vous. Ils ne satisfaient que votre égoïsme, il s’avère que ce sont vos ennemis. Exact ?

Nous comprenons que tout le monde veuille être autour de «bonnes» personnes qui nous louent, mais ces bonnes personnes ruinent le monde ! Et il est écrit dans le Zohar : «Toute leur miséricorde est égoïste, pour leur propre bien.  »

Nous devons aimer les Klipot, apprécier Pharaon ! Tous nos ennemis nous montrent nos parties non corrigées. Et si nous voyons les corrections que nous pouvons faire avec leur aide, nous devrions leur en être reconnaissants.

L’ensemble de notre travail d’éducation et d’enseignement est de comprendre les propriétés qui peuvent être corrigées et nous font grandir.

La haine des Klipot est l’enfance , le « petit état » (Katnout) ! On a besoin de voir leur source, après tout, la Lumière Supérieure passe à travers elles, à travers nos désirs corrompus et nous montre que ces défauts du côté sous la forme de l’étranger, les forces impures (Klipot). C’est ce qu’on appelle le «défaut visible.  »

Essentiellement, je me cherche dans le miroir et vois mon visage que je n’aime pas ! Alors, qui dois-je blâmer, le miroir ou moi-même? La Klipa est notre miroir. Tous les défauts qu’elle nous montre sont à l’intérieur de nous (tout comme le reste du monde que nous voyons autour de nous).

Tous les catastrophes et les problèmes que nous rencontrons, du plus petit au plus grand, sont une projection de nos propriétés internes.

C’est pourquoi il est impossible d’être sans Klipot ! Sans elles, nous ne serions pas en mesure d’atteindre quoi que ce soit, nous ne sentirions ni ne distinguerions rien. Par où  commencerions-nous la correction si ce n’est avec les Klipot ?

Il est impossible de corriger un défaut sans avoir révélé sa cause. Et le rôle des Klipot est de nous montrer nos défauts. C’est la chose la plus essentielle pour nous! Nous savons que l’on ne peut atteindre le fruit qu’à travers la peau.

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 12/6/10 , le Talmud Esser Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: