Paver la route n’est pas la même chose que la prendre

Dr. Michael LaitmanQuestion : L’humanité s’éloigne encore plus de la nature tandis qu’elle évolue, perdant les dernières traces de notre perception des lois de cet unique mécanisme. Qu’est-ce qui va se passer ?

Réponse : Contrairement au niveau du parlant, le niveau animal n’évolue pas par l’acquisition d’un esprit et d’un ressenti nouveau de par lui-même. Non, nous devons faire attention à cela. Les sages disent que les nations du monde vont transporter les enfants d’Israël sur leurs épaules et les amener à l’endroit où ils vont construire le Temple. Cela signifie qu’il est question de AHP rejoignant GE, et il n’y a pas d’autre moyen de rejoindre GE.

Par conséquent, il est dit que les nations du monde apprendront toute la Torah en une seule fois. Ils n’ont pas le pouvoir de clarifier les choses et c’est la seule façon de pouvoir se joindre à GE. Cela ne signifie pas que leur sort dans notre monde est de participer passivement, mais ils seront passifs dans la spiritualité. C’est ainsi qu’ils vont travailler. Nous avons l’intention et ils la réalisent.

En effet, il est difficile d’imaginer la manière dont toutes les personnes dans le monde vont atteindre le Créateur, en particulier lorsque les descendants des enfants d’Israël ne le veulent pas. Nous ne le prenons pas en compte et ne comprenons pas que leur correction aura lieu totalement en une seule fois. Le moment où vous apprenez à élever leur demande (MAN) à votre niveau et à partir de là, vers la partie supérieure AVI, vers le Créateur, alors à ce moment là ils recevront la Lumière à travers vous et tout ira immédiatement bien pour eux. Ils n’ont pas besoin de paver la route eux-mêmes. A la place, la Lumière va développer en eux le système émotionnel et mental qui vise seulement à être de plus en plus dépendants de nous.

Il s’agit, en fait, de ce qui sera révélé dans leur compréhension et leur atteinte : la nécessité de dépendre des enfants d’Israël. De même, nous découvrons aussi dans notre compréhension et notre atteinte que nous devons être plus dépendant de la connexion avec le groupe et avec le Créateur.

Ainsi, le monde entier, en plus de nous, sera corrigé facilement par une connexion relativement passive à des ateliers et d’autres événements. C’est suffisant. Nous sommes ceux qui doivent faire le travail sérieux.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 29/10/13, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed