Le film commandé par le visionneur

Dr. Michael LaitmanLa différence entre les mondes spirituels et matériels, c’est que la spiritualité est notre état interne. Il n’y a pas une sorte d’image externe avec des anges volants et des esprits malfaisants. Mais le monde que nous percevons à l’extérieur de nous, c’est notre état intérieur. Toutes les sensations se développent à l’intérieur du matériau de notre perception.

Auparavant, dans les siècles passés, des fous qui avaient des visions étaient considérés comme des saints et des prophètes. Plus tard, la psychologie a expliqué que les hallucinations ont été causées par des processus internes qui se produisent chez les gens. La sagesse de la Kabbale est d’accord avec ces découvertes de la psychologie.

Depuis l’Antiquité, dès le début de la révélation du Créateur par un homme, la Kabbale dit que les images de ce monde ne sont que des projections de nos sensations internes. Cependant, nous avons la capacité de changer notre psychologie et notre perception et de ne pas vivre dans cette réalité actuelle, qui se présente spontanément et offre l’image de ce monde : nous pouvons choisir quel film nous voulons regarder.

Pour ce faire, nous devons examiner qui nous sommes, qui nous dirige, et comment cela fonctionne, et ensuite nous allons pouvoir nous regarder rationnellement et sobrement. Il est écrit : « Un juge a seulement ce que ses yeux peuvent voir », et tout le reste n’est que notre imagination. Nos vies entières et ce monde entier sont aussi un rêve.

La Kabbale nous donne les outils pour accomplir ces changements : c’est ce en quoi elle diffère de toutes les autres approches, qu’elles soient religieuses ou scientifiques. La Kabbale nous donne les moyens de changer nos rêves et les images imaginaires dans lesquels nous vivons : elle nous permet de les explorer, de les regarder de côté et de voir les forces qui agissent sur eux, et de créer ces images. Elle nous élève à un degré où nous commençons à développer ces images, la forme du monde.

En substance, nous développons une capacité à définir dans quelle dimension nous voulons être et que choisir.

Ainsi, nous nous élevons à un degré d’atteinte des forces qui nous gouvernent et nous apprenons comment les utiliser. Et à la fin, derrière toutes ces forces, nous révélons l’intelligence supérieure, la volonté du Créateur. Il s’agit du niveau le plus élevé, le niveau de la révélation de la cause de la création, sa finalité et sa conception ; nous réalisons l’unité complète avec le Créateur.

Mais c’est seulement un pic transitoire et pour ce qui suivra : attendons de voir. Après tout, à ce moment-là nous allons exister sous une forme différente. Et puis il y aura de nouveaux et différents niveaux d’atteinte et d’avancement. Mais ils n’ont rien à voir avec les désirs matériels, car dès lors notre attitude envers la question sera déjà corrigée. Cette nouvelle révélation est en dehors des limites de la « matière » dans des propriétés beaucoup plus sublimes.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 10/10/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: