Rebroussez chemin n’est pas possible

Dr. Michael LaitmanAlors que nous avançons, il y a toutes sortes de craintes égoïstes, l’incertitude et hésitations. Bien sûr , nous ne voulons pas avancer ainsi. Il semble que ce serait mieux pour adoucir tout, de ne pas parler ouvertement contre les forces puissantes de ce monde.

C’est comme quand Pharaon va à l’encontre de Moïse. Qui est Moïse? Il n’y a personne et rien parce qu’il a peur tout le temps, craind Pharaon. Mais le Créateur lui pousse en avant et l’oblige à affronter Pharaon face à face, c’est-à-dire, s’opposer à la manifestation de tout l’égoïsme de notre monde.

Moshé/Moïse (du mot  » Limshokh  » – tirer en hébreu) est la force qui nous tire hors de l’égoïsme.

Moshé n’est pas libre. Il se tient devant Pharaon, tremblant de peur, mais c’est le Créateur qui le met dans ces conditions et donc, s’il les accepte, il gagne.

Aujourd’hui, nous sommes dans un état où nous sommes incapables de nous projeter dans un état d’incertitude absolue, avec la menace d’un conflit. Et j’en suis très heureux. Cette joie est multiple, multi- couches.

Tout d’abord, cette joie vient du fait que nous méritons ces adversaires. Baal HaSoulam écrit que nous devrions faire sauter le mur entre l’humanité et la sagesse de la Kabbale, car elle seule peut sauver l’humanité. Aujourd’hui, elle se manifeste. Nous avons bénéficié d’une énorme publicité, que nous n’aurions jamais pu nous permettre. Que ce soit positif ou négatif, ce n’est pas grave. La publicité est la publicité.

Nous faisons des progrès en matière de diffusion. Cela nous oblige à grandir, afin d’évaluer tout différemment. Nous allons nous battre. Tout cela n’est pas simple car cela  implique un risque énorme et il l’est effectivement. Mais la récompense est énorme et il n’y a pas de retour.

Le Créateur définit ces circonstances et fait tout pour que nous ne puissions pas nous en échapper. Cette image est complètement claire pour moi et nos amis commencent à voir qu’il n’y a pas moyen de s’en sortir, le Créateur nous met devant Pharaon, ce qui oblige nous à travailler.

Je suis très heureux de cette première parce que nous avons mérité cette attitude forte et dramatique du Créateur. Deuxièmement, parce que tout le groupe monde comprend cet état, cette bataille décisive et nous faisons notre dernier effort, nous nous engageons à résister à l’assaut et à y répondre correctement : d’une part , nous agissons avec calme et d’autre part, sans crainte, sans hésitation, sans doute.

La période actuelle me donne confiance que nous sommes vraiment avant la sortie de l’exil d’Egypte. Ce sont déjà des batailles graves contre notre égoïsme, qui nous est maintenant révélé dans cette voie, en particulier, dans la dernière étape de notre lutte contre certains milieux.

Il est dit que lorsque le peuple d’Israël allaient sortir d’Égypte, il y avait une course-poursuite. En outre , il n’est pas dit que les Egyptiens les poursuivaient, mais Erev Rav ( la multitude mixte). Qui étaient-ils ? Il n’y avait personne pour poursuivre  les Israélites parce que l’armée du pharaon avait été vaincue et tous les serviteurs  etc étaient morts des dix plaies.

Qui sont restés en Egypte? Ceux qui s’accrochaient à elle, ceux qui avaient peur du Créateur, qui travaillaient pour Pharaon. Nous sommes en guerre contre eux maintenant. Si nous sommes dans cet état, nous sommes vraiment près de la sortie d’Egypte. Je vous félicite tous.

Du congrès en Bulgarie 01/11/13 , Leçon 2

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed