Demandez pour les autres

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment pouvons-nous exiger la satisfaction par la lumière pour les gens qui semblent souffrir et en même temps justifier le Créateur ?

Réponse: Vous devez d’abord passer par les corrections. Je prie différemment le Créateur : « comme Vous m’êtes révélés  comme le bien et le bienveillant et il n’y a rien de mal dans ce que vous faites, c’est par tout le mal que vous me révélez que je suis dans la bonne direction et Vous me le révèler par la souffrance et beaucoup plus de douleurs que la douleur que je ressens. Même si je comprends que c’est pour le meilleur, je Vous demande de Vous révéler quelque peu à eux afin de leur montrer toutes vos bontés ».

Demandons cela différemment : Comment pouvons-nous justifier le Créateur si nous souffrons ? Nous acquérons progressivement la compréhension que tout est pour le mieux par l’expérience que nous acquérons. Toutes les mauvaises choses, les défauts, les ténèbres « et y eut un soir et il y eut un matin,  » se révèlent comme la question du niveau suivant. Nous avons besoin de cela et nous ne le nous justifions pas, mais nous bénissons aussi bien pour le mal que pour le bien.

Alors quand il s’agit des autres, nous pensons que le monde souffre maintenant et que nous devons nous adresser au Créateur avec cela, mais nous devons nous tourner vers Lui sachant que les gens n’ont réellement besoin que d’une chose – la révélation du Créateur. Seule Sa révélation va résoudre tous leurs problèmes. C’est parce que l’abondance provient de la lumière. Puis, alors seulement, ils sentiront qu’ils sont riches, sains et couronnés de succès.

Alors je me tourne vers le Créateur et je dis:  » Veuillez faire une faveur pour que la bonté soit révélée en eux.  » Cela me fait mal quand ils maudissent.

Une personne qui souffre maudit le Créateur automatiquement, sans un mot. Cela signifie que chaque état qui est inférieur à celui du cercle, de Ein Sof (Infini) m’oblige à maudire le Créateur dans cette mesure. Il ne s’agit pas de conclusions logiques, mais le sentiment lui-même est une indication de cela.

Question: Alors, comment puis-je décrire la révélation du Créateur en eux et moi correctement ?

Réponse: Je ne demande pas la révélation du Créateur pour moi. Je demande seulement la chance de Le et les servir, ou plus exactement, de Le servir par eux. C’est le travail que j’ai à faire comme un transmetteur.

De la 1ère partie du quotidien de Kabbale 11/11/13 leçon, Shamati n°3  » A propos de l’atteinte spirituelle « 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed