Où trouvez-vous des droits égaux?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Y a t-il une différence dans le chemin des hommes et des femmes dans la sagesse de la Kabbale ?

Réponse: Dans notre monde il y a une grande différence entre les hommes et les femmes dans la façon de penser, dans l’approche à la vie,  la compréhension de la réalité et dans le processus décisionnel. Nous sommes vraiment très différents. La différence n’est pas seulement dans les caractères sexuels. Ce sont deux mondes: la moitié masculine et la moitié féminine de la nature. En effet, dans la nature végétale et animale il y a une division en parties mâle et femelle et les différences dans les ressources humaines sont encore plus grandes.

Mais quand nous commençons à chercher le Créateur, alors sur le plan physique, les différences entre les sexes concernant nos propriétés physiques s’appliquent dans un groupe et dans le cadre d’un groupe, alors que, dans le monde spirituel, ce n’est pas ainsi. Les femmes qui s’approchent du Créateur ont les mêmes chances que les hommes, surtout à notre époque.

Je crois que la sagesse de la Kabbale est le seul domaine d’activité humaine où la femme est égale à l’homme. C’est un paradoxe intéressant. Ils sont absolument égaux en droit.

Dans aucun autre engagement physique vous ne pouvez être égales aux hommes : dans certaines choses que vous êtes meilleures et dans certaines choses, ils le sont. Donnez-moi le nom d’un peintre célèbre, d’un célèbre musicien, d’un chef d’orchestre célèbre, ou d’un chef. Mentionnez le nom d’au moins une femme , il n’y en a pas du tout !

Dans notre monde il y a une distinction claire dans certaines capacités masculines et féminines, parce que nous sommes séparés. Et dans le monde spirituel, où chacun d’entre nous allons vers la connexion ensemble et notre composante spirituelle est ce qui est créé à la suite de l’union, alors il n’y a aucune différence, seulement la plénitude. Par conséquent, dans le monde spirituel il n’y a pas d’âme mâle ou femelle, de groupe féminin ou masculin. Tout est mélangé dans une unité complète.

Nous allons progressivement atteindre cela. Ce n’est pas un moyen simple, car on nous demande toujours de faire beaucoup. Mais en fin de compte, en découvrant le Créateur dans notre unité commune, nous verrons qu’il n’y a pas de différence entre les forces mâles et femelles ; tous nos efforts deviennent communs.

Maintenant, nous en sommes encore à l’étape préliminaire de l’évolution de notre âme. Et c’est la même pour tous. Aucun d’entre nous a une âme propre. C’est un seul organe,  un seul Kli  en qui le Créateur se révèle », Malkhout du monde de l’Infini , un désir singulier !

Du congrès  » l’aube d’un nouveau monde  » Bulgarie 2ème jour 02/11/13 , Leçon 3

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: