Un congrès sur une autre planète

congrès, groupeQuestion: Aujourd’hui, le  congrès intégral américains commence. Il y aura plus de 500 nouveaux étudiants participants, les élèves du Centre d’éducation qui se joindront à différents groupes d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud. Pour beaucoup, ce sera leur première rencontre avec le bon environnement  comment devrions-nous les accueillir correctement ?

Réponse: Nous devons nous élever au-dessus des différences de ce monde ; les ignorer. Nous avons un plan spirituel que nous devons atteindre, c’est exactement ce dont nous dépendons, nous allons donc faire un saut au-dessus de ce monde et oublier toutes nos activités et les comptes quotidiens et toutes les différences entre nous pour les deux prochains jours. Nous ne parlerons pas ni penserons à la corporéité, comme si nous avions atteint une autre planète où le congrès a lieu.

Nous devons nous détacher de tout ce qui est inutile et laisser tous les comptes derrière. Je n’ai pas l’intention de clarifier ce qui se passe dans ma vie corporelle ordinaire au cours du congrès ni même ce qui se passe dans ma vie spirituelle quotidienne. C’est comme si je déménageais dans une autre interface, effaçant tout ce qu’il fallait et entrant dans une nouvelle ambiance inter- planétaire. C’est le seul endroit où je veux être les trois prochains jours ou au moins pendant la durée du congrès.

Je me connecte à lui comme si demain n’existait pas. Le passé jusqu’à hier est effacé. Sinon, je vais toujours être désemparé entre moi et les autres, entre hier et aujourd’hui et je ne comprendrais rien.

Nous devons établir le nouveau niveau d’existence suivant qui est totalement nouveau et qui n’a rien à voir avec ce que nous avions avant, pas  selon la sagesse personnelle ni celle du groupe. L’histoire de la relation entre les gens qui étaient une fois avec nous et nous ont quitté, etc, n’est pas pertinente, nous voulons nous souvenir de rien. Maintenant, nous voyons tout le monde sur le plan spirituel seulement et c’est tout.

Les différentes langues et les cultures différentes ne comptent pas. Les personnes qui se sont rassemblées ici ont un seul désir ardent, se connecter afin de révéler le Créateur. Voilà c’est tout. Je ne veux rien savoir d’autre à leur sujet, c’est parce que le désir et l’envie de communiquer avec les autres et de révéler le Créateur est un désir qui n’a rien à voir avec les différences au niveau de ce monde. Nous avons simplement besoin de nous détacher et d’atteindre quelque chose de nouveau, de nouvelles relations qui existent sur une nouvelle planète. Le vieux monde reste loin derrière et disparaît, nous sommes dans un nouveau lieu, de nouvelles émotions et pensées, ne regardant que devant, nous déconnectant du tout ce qu’il y avait hier. Il n’y a pas d’hier. Nous sommes tous totalement détaché de tout .

Il est dit qu’une personne doit se voir comme nouvelle chaque jour, nous allons donc le faire au moins une fois.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 15/11/13 , une conférence sur le congrès américain

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed