Dans un désir pour la paix

Dr. Michael LaitmanLe but de la création est de parvenir à un état dans lequel la Lumière nous remplit dans le monde de l’Infini. C’est notre devoir, car nous sommes dans un système qui nous oblige à atteindre cela.

Deux moyens possibles pour l’atteindre sont devant nous :

 

  • Soit de la bonne façon, si nous sommes attirés vers l’avant et la lumière éclaire les Kelim ( récipients ) de nos désirs qui ont été préparés pour cela.
  • Soit de la mauvaise façon, si nous ne sommes pas prêts et la lumière se transforme en obscurité faisant que nous fuyons la misère insupportable et la souffrance impossible.

Pour garder le bon chemin, nous devons réaliser la méthode de correction dans un groupe en se conformant à la Lumière au sein de ce groupe. Aujourd’hui, un groupe ne suffit pas, il n’a tout simplement pas le pouvoir d’atteindre la lumière. Il doit se doter d’un manque «supplémentaire» du grand public.

Par conséquent, grâce à la connexion entre nous, nous devons nous rappeler que l’acquisition d’une carence correcte dirigée vers la Lumière n’est possible que si nous sortons vers le grand public et prendre soin de lui, si nous voyons ce qui lui manque. Dans ce cas, nous prenons les carences supplémentaires et avec elles, nous pouvons parvenir à un manque suffisant pour que la lumière nous éclaire en réponse.

De cette manière, le travail avec le grand public n’est pas nécessaire parce que nous devons prendre soin d’eux, mais tout d’abord et avant tout,nous devons atteindre la Lumière, commencer à travailler avec elle, pour l’attirer à nous et après nous l’apportons au monde. L’ unité entre nous prendra une forme similaire à la lumière que si nous acceptons les manques du public externe.

Du congrès virtuel d’Amérique  1er jour 16/11/13 , Leçon 1

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: