Il n’y a pas de sortie – pas d’entrée

Dr. Michael LaitmanNous avons dit à plusieurs reprises que l’avancement dépend du sens de l’importance de l’objectif. Le problème est que notre égoïsme diminue cette importance tout le temps en raison de son opposition. Mais ce n’est pas l’objectif qui est opposé, mais les moyens d’y parvenir. Le but de la création est de ravir les êtres créés. Notre égoïsme veut profiter et le but est d’obtenir le maximum de plaisir, à la fois en quantité et en qualité.

Donc, qu’est-ce qui nous empêche d’atteindre cet objectif ? Ce qui empêche sont les moyens par lesquels ce maximum de plaisir peut être atteint. Ce plaisir ne peut être reçu que dans les récipients illimités, mais un tel récipient ne peut pas recevoir. Le récipient de réception est limité par définition et ne reçoit que la mesure de sa capacité.

Seulement si un récipient fait passer la satisfaction par lui, de la réception en vue du don à l’autre ou au Créateur, qui est essentiellement la même chose, sous cette condition, il s’ouvre pour le plaisir infini et peut atteindre le but de la création, une sensation de bonté infinie du Créateur.

La lumière, dans les conditions initiales, ne peut pas entrer dans le récipient de réception, qui quitte tout le contenu en lui-même. Il n’y a pas moyen de sortir, pas d’entrée. C’est pourquoi la tâche n’est pas d’arrêter la recherche du plaisir. Il est juste nécessaire de changer le caractère de la satisfaction: Qu’est-ce que j’aime ? Ou plus précisément : «A qui dois-je faire plaisir » Le plaisir devrait provenir de faire plaisir aux autres, du don. Dans ce cas, mes récipients seront illimités et j’atteindrai l’objectif .

Il est important de comprendre qu’il s’agit d’une distinction subtile qui sépare le désir et l’intention. Les désirs peuvent se développer autant que vous voulez! Nous n’avons pas à les supprimer, faire un régime, ou nous tourmenter. Au contraire, nous devons profiter de la vie ! Sinon, vous semblez ignorer ce que le Créateur a préparé pour vous. La seule question est de savoir si vous désirez tout cela dans le but de ravir le Créateur. Pour ce faire, nous avons besoin de découvrir de nouveaux désirs .

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 20/11/13 , Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: