Le monde fait une transition de la réception au don

Dr. Michael LaitmanNotre monde est de plus en plus « rond », ce qui signifie que le lien mutuel collectif entre tous est apparu, tout le monde influence tout le monde.

Il y a dix mille ans, vous auriez attaqué votre voisin, vous l’auriez tué et dévoré. Cinq mille ans plus tard, vous avez déjà cessé de tuer votre prochain, vous avez compris qu’il serait mieux de l’asservir.

Plusieurs milliers d’années se sont écoulées et vous auriez attaqué votre voisin et fait de lui un travailleur car être un esclave n’était plus rentable. Tout est établi en fonction de ce qui est utile pour le désir de recevoir. Mais aujourd’hui, les choses ne sont plus comme elles avaient l’habitude d’être. Si vous attaquiz quelqu’un et le dominiez aujourd’hui, vous commencez à le nourrir et vous inquieter pour lui. Par conséquent, à notre époque, les guerres ne sont pas valables.

Nous voyons comment le monde, sans comprendre lui-même, est progressivement en train de passer entièrement de la réception au don ! Tous nos systèmes (économie, santé , etc ) doivent se transformer pour être plus « ronds » , nous n’avons pas d’autre choix. Les gouvernements sont obligés de distribuer de l’argent à leur peuple afin que tout le monde ait quelque chose à manger. Les pays se sont maintenant transformés en institutions de sécurité sociale et en agence de bien-être. Qu’elle le veuille ou non, chaque nation doit se transformer en un système qui se préoccupe principalement de ses citoyens.

Tout cela est le résultat de notre rapprochement en«cercles », en récipients sphériques. Sinon, nous ne pouvons pas exister dans de telles conditions. Mais dans ce genre de forme, nous ne serons pas libérés des problèmes parce que ces changements sont effectués par en haut, par le gouvernement, par les cercles. Nous devons le faire par en bas, grâce à la correction de la personne, à travers la  » ligne droite.  »

La voie de la correction d’en haut est un long chemin de la « reconnaissance du mal ». Même si cela nous semble bien aujourd’hui, qu’une nation se préoccupe de ses citoyens afin que tout le monde ait tout ce dont il a besoin, à la fin, cela apportera d’immenses destructions. En fin de compte, nous découvrirons que nous devons commencer la correction en bas. Il doit y avoir le don du côté de la personne ci-dessous, par conséquent, nous devons nous tourner vers les couches les plus basses, prendre soin d’elles et leur apporter la méthode de correction.

Les « cercles  » sont  la découverte de force supérieure, la lumière supérieure, le Kli supérieur. Et ceux-ci deviennent une grande menace pour nous. Toutes les forces de la nature sont révélées sous une forme circulaire. Une personne doit travailler sous la forme d’une ligne droite.

Une vague de tsunami qui vient ne prend pas en compte si vous êtes une bonne ou une mauvaise personne, riche ou pauvre, elle efface tout sur son passage. C’est ainsi que les cercles fonctionent. Nous devons devenir une ligne droite. Bien que la ligne droite soit à l’opposé du cercle, quand elle devient le donneur, elle remplit effectivement les cercles. Avec cela, nous nous transformons en une force qui remplit le Créateur. L’invité doit satisfaire l’hôte, tout comme l’hôte veut satisfaire l’invité . C’est ce qui est appelé atteindre l’adhésion par l’équivalence de forme et l’équivalence des actes.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale 11.11.13 , le Talmud Esser Sefirot

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: