Tombez mais ne vous rendez pas

Dr. Michael  LaitmanLe tout est de savoir comment nous nous réveillons. La chose principale est la connexion dans des circonstances différentes, les ajouts constants de se réunir dans les différents états et en particulier lors d’une descente. Ces états sont un véritable trésor en potentiel.

Pendant la remontée, quand je me sens impressionné, je fonctionne sur le carburant qui m’ait donné. La lumière qui vient d’en haut brille sur moi et je saute sur cette vague et m’élève pendant un certain temps. Mais lors d’une descente, même un petit effort vaut beaucoup.

Dans l’ensemble, vous devriez essayer de voir ce que vous développez et faites pour avancer continuellement. C’est comme les pièces de fer sur ​​les roues de vieilles locomotives qui se déplacent constamment d’avant en arrière, encore et encore. C’est aussi le travail spirituel d’une personne, même quand elle tombe à la renverse, elle avance toujours de l’avant.

Donc, si nous pouvons consolider nos forces lors d’une descente, elles nous aideront à voir les choses plus clairement que lors d’une ascension. La raison en est que, dans l’obscurité j’illumine la nature corporelle en qui je suis plongé dans maintenant et c’est à partir de cette Aviout (épaisseur ) que j’atteins une révélation. C’est extrêmement intéressant. Même si je vois que je peux à peine réussir et même su je chute un instant plus tard, j’atteinds néanmoins beaucoup.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 3/12/2013, Ecrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: