Le Tabernacle, un petit modèle du monde corrigé

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Exode », 26:32-26:35 : « Et tu le placeras sur quatre piliers de bois d’acacia, recouverts d’or, leurs crochets [seront en or], sur quatre socles en argent. Et tu fixeras le rideau de séparation sous les agrafes. Tu y apporteras du côté intérieur du rideau de séparation l’Arche du Témoignage, et le rideau de séparation devra séparer pour vous le Saint et le Saint des Saints. Et tu poseras le propitiatoire sur l’Arche du Témoignage dans le Saint des Saints. Et tu placeras la table du côté extérieur du rideau de séparation et la Menorah face à la table sur le côté sud du Michkan, et tu placeras la table sur le côté nord. »

Tous les éléments du Tabernacle sont l’incarnation de notre ego qui est fait de quatre niveaux. Être préparé pour être brûlé, cela signifie ressembler totalement à la Lumière comme si vous placiez une table, une Menorah, dans une certaine direction et d’un certain côté.

Nous pouvons dire que le Tabernacle, la tente avec toutes ses caractéristiques, ressemble complètement au monde corrigé mais à une petite échelle. Si nous étudions seulement celui-ci, c’est suffisant pour comprendre ce que devrait être l’état corrigé de notre âme, dans le même état, dans nos relations, dans tout.

Cela signifie que tous les éléments du Tabernacle nous renseignent sur la fin de la correction que nous devons atteindre.

La Torah, « Exode », 27:1, 27:9 : « Et tu feras l’autel de bois d’acacia, long de cinq coudées et cinq coudées de large ; l’autel sera carré, et sa hauteur [devra être] de trois coudées. Et tu feras la cour du Michkan dans le sud [il y aura] des tentures pour la cour de fin lin retors, de cent coudées de long sur un côté. »

Il s’agit de découvrir l’essence égoïste complète de notre âme au-dessus de laquelle nous mettons finalement la tente, ce qui signifie que nous construisons un Massakh (écran) et l’intention dans le but de donner sans réserve.

L’ensemble du travail spirituel commence à partir du premier commandement de la Torah, qui s’étend à toutes les composantes de la création, à la masse totale du désir qui a été créé par le Créateur.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 12/08/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: