La nouvelle ancienne approche

Dr. Michael LaitmanQuestion : La forme intégrale de l’éducation permet aux enseignants et aux parents de comprendre les questions qui ne sont habituellement jamais discutées. Par exemple, à partir de l’âge de trois ans jusqu’à l’âge de six ans, un enfant a besoin d’acquérir une vision globale du monde grâce à un système intégral. Naturellement, la question émerge : « Vous avez une bonne idée, mais comment peut-on faire cela ? »

Réponse : Ce système fournit l’éducation, tout d’abord l’éducation des parents et après l’éducation des enfants. Puisque l’éducation de l’enfant doit commencer dès l’âge de zéro, les parents ont besoin de savoir comment se comporter vis-à-vis de l’enfant correctement, quelles compétences lui donner. Un enfant, qui « aspire » tout de l’espace environnant, ressent avec son sens de l’odorat, comme un petit animal, les relations mutuelles entre les parents, la relation de l’environnement qui l’entoure en ce qui le concerne et ainsi de suite. C’est-à-dire qu’en principe, nous ne donnons rien de nouveau ici, mais nous mettons plutôt l’accent sur l’environnement correct qui construit la personne, la création d’un bel et bon « incubateur » pour elle, et rien de plus.

Je ne vois pas de raison particulière ici pour souligner en quoi nous sommes différents des autres. Nous mettons l’accent sur ​​des éléments particuliers qui sont oubliés depuis longtemps et n’ont pas été utilisés pendant un certain temps, par exemple, la coopération dans un cercle de sorte que les enfants aient l’occasion de parler, de discuter d’un sujet entre eux.

En maternelle, l’enseignant parle habituellement. Et à l’école, les enfants sont assis selon le système allemand, ainsi ils regardent le tableau ou un écran d’ordinateur et le professeur se tient face à la classe. Mais l’apprentissage correct est lorsque l’enseignant « descend » au niveau des enfants. Même si l’apprentissage se fait par la méthode allemande, en tout cas, il doit « descendre » vers les élèves et organiser un débat entre eux.

Une mère jouant avec l’enfant ou lui lisant une histoire se comporte comme un égal avec lui. C’est la même chose ici. Il s’agit d’une approche naturelle et douce qui a été complètement oubliée et s’est transformée en quelque chose de stéréotypé et de mort.

De KabTV, « Au Fil du Temps » du 24/09/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: