Une nouvelle approche

Dr. Michael LaitmanQuestion: La méthode de l’éducation intégrale enseigne à ceux qui ont un besoin de changement. Un enfant n’a pas besoin de cela , les choses sont bonnes pour lui. Et s’il n’en a pas le besoin, il ne comprend pas cette méthode .

Réponse: Ne confondez pas un petit enfant avec un adulte. Nous devons aborder un adulte sous l’angle de sa souffrance et de ses problèmes : dans la famille, au travail, avec lui-même, dans ses finances, sa santé . Nous devons trouver ce qui est mauvais pour lui et nous adresser spécifiquement à lui de cette façon. « Vous êtes malade ? Vous serez en bonne santé. Vous êtes en échec ? Vous réussirez », etc. Avec cela, il est possible de l’intéresser et de l’attirer en classe parce que finalement le groupe intégral corrige tout. Il apporte progressivement à la personne un état de bonheur. Qu’importe sous quelle forme?

Nous ne nous comportons pas comme ça avec un enfant, nous ne lui demandons pas ce qu’il veut et ce qu’il ne fait pas. Nous devons faire de lui un adulte ! Avec cet objectif, nous devons lui donner un certain nombre de connaissances, de compétences et surtout , lui apprendre le comportement correct dans la société,  les connexions correctes entre eux.

Un enfant qui vient d’une école intégrale absorbe tout ce qu’il lui y ait donné dans le plus simple, le meilleur et le plus agréable, pour savoir comment se comporter avec les gens et se connecter à eux dans le bon sens pour comprendre comment fonctionne le système entier : la gestion de la ville, la gestion de la nation, la gestion du monde entier. C’est une approche absolument différente. Vous devez transformer l’enfant pour qu’il soit intégral, c’est-à-dire, il inclus la connaissance du monde en lui-même et communique avec lui d’une manière mutuelle et réussie.

De Kab TV  » au fil du temps  » 24/09/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: