Contrôler les états intérieurs

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si la moitié de notre groupe est constitué de personnes dites créatives, comment devrions-nous les organiser ? Il est possible de comprendre que nos instructeurs soient fatigués de dépenser tant d’énergie avec eux.

Réponse: Il faut que ce soit un travail commun quand nous sommes tous reliés à un harnais. Chacun est un expert dans son domaine, mais chacun d’entre nous se concentre sur ​​un seul objectif. La société a besoin spécifiquement d’être au-dessus de tout cela. Dans la mesure où je m’incline devant mes amis, je suis grand, en dépit de tous mes activités créatives.

Mais dans notre entreprise, il se peut qu’une personne tout à coup « tombe » pour un jour ou deux. Elle n’est pas capable de parler et est plongée dans les soucis internes, l’inspiration l’abandonne. On a besoin de la comprendre et de lui venir en aide, de la remplacer par quelqu’un d’autre. Mais ce n’est qu’en cas de cas exceptionnel.

Pensez-vous que quand je vais à une leçon, je n’ai pas de recherches internes, des expériences, des bas et des hauts intérieurs ? Mais je ne parle pas, mes élèves ne le voient pas, sauf si je suis malade ou ai de la fièvre. Mais cela arrive rarement et personne peut jamais déterminer mon état ​​intérieur d’après mon apparence. Et croyez-moi, il est mille fois plus difficile que votre état. Il faut en avoir le contrôle. Au début, c’est très difficile et par la suite c’est plus facile. Si une personne sait vraiment dire quel est le problème, alors vous la comprenez. Mais cela ne vient pas systématiquement.

De Kab TV  » au fil du temps  » 22/09/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed