Remettre ma vie entre les mains d’un guide

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam est notre guide et cela signifie que je dois accepter tout ce qu’il ya dans ses livres comme la vérité absolue. Si je peux comprendre ce qu’il dit avec mon propre esprit, alors je l’accepte bien sûr, mais même si je ne comprends pas, je dois accepter, même sans comprendre. Sinon, je n’atteindrai pas le but désiré.

Un guide signifie qu’il est deux pas devant moi en me dit : « Suivez-moi, à droite, à gauche, tout droit  » Et je le suis. Je ne vois pas la route, mais il voit et marche devant moi. Quand je lève mon pied afin de marcher en vue de la prochaine étape, je ne sais pas où le mettre et je lui demande : « Dois-je le poser de cette façon  » Et il me répond :  » De cette façon ! Maintenant un peu plus vers la gauche. Pas de cette façon, un peu plus à gauche  » Et je suis ses instruction. Ceci suivre le guide.

C’est pareil dans notre monde. Si je fais de l’alpinisme ou vais dans un autre endroit dangereux où je ne connais pas la route, je mets ma vie entre les mains du guide. Ce n’est pas une visite guidée à Londres, il est appelé une source, un guide.

Le guide du groupe Bnei Baruch est le Baal HaSoulam. Si vous souhaitez étudier avec nous, vous devez savoir que nous étudions selon notre source. Si non, alors vous devriez chercher un autre endroit pour étudier. C’est ce que le Rabash m’a dit quand je lui ai demandé comment je pouvais être sûr que j’étais au bon endroit. J’avais trente ans, plein d’énergie, j’avais tout : la santé, la famille, l’argent, tout ce qu’il fallait dans la vie. Je lui ai aussi posé la même question : «Je vous suis et je dois consacrer 20 années avant d’atteindre quelque chose, si je trouve que ce chemin est mauvais, je le découvre à 50 ans et il serait déjà trop tard de corriger quoi que ce soit dans les quelques années qu’il me restera. Comment puis-je être sûr maintenant que je suis au bon endroit » Et il a répondu :«Va chercher le bon endroit.  »

J’ai été déçu par la réponse. Je pensais que s’il était un guide spirituel, il devais me conseiller de faire le bon choix. Mais ce fut son conseil: « Vous devriez chercher pour vous-mêmes, je ne peux pas vous le dire.  » Si vous choisissez un endroit, vous devez accepter l’enseignant et le suivre aveuglément. Il devient votre tête.

Donc, si quelqu’un doute de moi, vous devriez me juger par rapport àce que dit le Baal HaSoulam. J’en serai trop heureux puisque je vois ma mission comme le présenter au public. C’est ainsi qu’une une personne devrait vérifier si ce chemin est bon pour elle ou pas, c’est une perte de temps d’étudier si l’on n’accepte pas cette méthode .

Mais si une personne a déjà décidé d’étudier dans l’un de nos groupes, elle ne peut accepter une partie de ce que nous étudions et rejeter les autres parties. Il s’avère qu’elle prend une décision basée sur son ego, pensant qu’elle est plus importante que le chemin que nous suivons et étudions. Je respecte son opinion, mais il est impossible d’avancer si l’on n’accepte pas cette méthode au-dessus de la raison. Parfois, lorsque vous rejetez mais encore accepter l’esprit de la partie supérieure, vous pouvez avancer, mais si vous n’êtes pas d’accord avec l’enseignant sur ​​les actions corporelles puisque vous jugez par votre esprit corporel, sur le plan corporel, alors il ne peut en être ainsi. Il est clair que vous devez les exécuter et vous devez les exécuter dans la foi au-dessus de la raison.

Là où la foi est impliquée, l’influence du groupe est nécessaire. C’est très simple: soit vous acceptez et acceptez les choses ou vous n’appartenez pas et n’avancez pas sur notre chemin d’un seul pas. Une personne doit calculer les choses et si elle n’est pas d’accord avec l’enseignant quand il s’agit de questions matérielles, alors elle ne sera certainement pas d’accord quand il s’agira de questions spirituelles. Elle ne se fait que des illusions que dans la spiritualité tout va bien, mais son travail ne mènera à rien. C’est la raison pour laquelle très peu de gens atteignent l’objectif.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 13/12/13 , Écrits de Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: