Ne considérer que le but

Dr. Michael LaitmanTous les pressions que nous ressentons, les petites poussées qui font avancer la création sur l’axe du temps nous forcent à nous développer progressivement et les terribles souffrances que nous vivons, toutes émergent de l’amour du Créateur qui veut nous faire avancer et qui ne fonctionnent qu’en ne prenons en compte l’objectif. La Providence du Créateur est une Providence intentionnelle et ne tient pas compte des différents événements et indique ce nous traversons.
Il est impossible de dire que le Créateur, la force de l’amour et du don, ne se soucie pas de comment nous nous sentons. Tout d’abord, Il le sent Lui-même et beaucoup plus que nous, selon Son niveau. L’ inadaptation, le manque d’équivalence de forme de la créature au Créateur, est ressentie comme une grande tristesse aux niveaux supérieurs.
Cependant, nous pensons que les résonances faibles de cette douleur dans la mesure où nous pouvons les sentir. Tout comme le don augmente le sentiment de plaisir de 620 fois, telles sont les souffrances senties 620 fois plus fortes dans le supérieur que nous les sentons. Il s’agit en fait d’une différence infinie.
Le Créateur est à un niveau supérieur par rapport à nous et donc notre inadaptation, notre déficit est estimé par rapport à lui. Dans la mesure où l’avenir parfait est révélé au niveau supérieur, nous pouvons déjà voir notre manque à l’état actuel, notre impuissance, notre souffrance et notre incapacité à justifier le Créateur qui fonctionne envers nous comme le bien et bienveillant, seulement par amour. Pourtant, à cause de nos corruptions nous ne comprenons pas cette bonté et nous n’avançons pas.
C’est seulement un problème psychologique de déterminer que tout ce que nous sentons maintenant est la guérison et nous amène à l’adhésion. Ensuite, tous les problèmes seront résolus, l’obscurité deviendra la lumière de la foi et l’amertume deviendra douceur. Nous n’avons besoin de rien d’autre! En fait rien ne change, sauf la façon dont nous déterminons l’état où nous sommes déjà  : c’est comme est dit : « et vous mangerez ce qui est ancien. « 
Maintenant, nous sommes dans la lumière de l’infini, dans un monde éternel, dans l’état fixe. Toutes les dissimilations ne sont qu’en nous, dans notre perception, notre compréhension, à notre niveau interne seulement. Il suffit de changer notre attitude à l’intérieur et préférer le don à la réception et nous sentirons que nous entrons dans le monde éternel et parfait dans la même mesure. Nous nous rendrons compte que notre monde était imaginaire. Donc, nous avons rien à faire sauf corriger notre perception de la réalité .
Question: Comment puis-je déterminer que tout ce qui m’arrive me conduit à l’adhésion ?
Réponse: Pour ce faire, je dois accepter l’esprit de l’environnement au lieu de mon propre esprit. Un environnement est un groupe, un enseignant et les livres qui doivent effectuer un tel changement en moi pour qu’un nouvel état s révèle en moi, un état ​​appelé le Créateur.
De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 22/12/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed