Il est temps de construire un incubateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que dois-je faire si je ne suis pas construit pour ce travail ? Je suis engagé dans ce travail depuis si longtemps et je désire le fuir tout le temps.

Réponse: Vous ne faites toujours rien. Vous pensez que vous vous engagez dans le travail interne et que vous avancez, mais l’avancement est évalué en ce qui concerne votre connexion au groupe. Voyons maintenant si vous êtes sous l’influence de cet environnement, que vous avez déterminé cela et qu’ils ne sont pas seulement vous impressionner automatiquement.

Quand vous venez au groupe, il vous influe naturellement que vous le vouliez ou non. Vous êtes comme un petit enfant qui n’a pas encore appris quelque chose. Vous venez de naitre et vous êtes pris en charge comme un bébé: couches, biberon, etc Vous grandissez et avancez ignorant complètement que vous êtes totalement dans les bras du supérieur.

Mais plus tard, vous êtes tenu de participer et de vous connecter à votre environnement : au moins sourire à votre mère, lui tendre la main, d’apprendre quelque chose. Cela signifie que vous devez interagir avec l’environnement. Participez-vous avec l’environnement de toute façon, au moins comme un bébé ? Lui souriez-vous ? Agitez- vous vos bras et les jambes de joie comme avec votre mère, lorsque le groupe se rapproche ?

Notre société doit être comme une mère attentive, ou comme un incubateur dans lequel une personne peut mûrir très vite sur le chemin de  » je vais hâter  » et atteindre la fin de la correction . Il n’y a pas d’autre moyen.

Question: Mais que puis- je garder dans le groupe ? Que faire si ils me jettent ?

Réponse: Nous ne jetons personne en dehors du groupe. Même si votre oeuf n’a pas craqué mais est seulement dans le coin de l’incubateur toute sa vie. Seulement si ça pue et commence à gâter et empoisonner notre société nous devrons vous jeter dehors. Mais aussi longtemps que vous êtes passif, ce n’est pas si mal que ça. Même si vous êtes considérés comme un fardeau pour la société, nous sommes prêts à vous porter sur notre dos. Seule une personne qui a l’intention de nuire n’a pas sa place parmi nous; tout le reste si.

Les gens partent parce qu’ils n’écoutent pas ce qu’on leur dit : que l’atteinte spirituelle n’est possible que par la connexion. Cette connexion doit être sous la forme d’un incubateur qui nous réchauffe. Plutôt que le Créateur, le groupe doit être bon et bienveillant pour une personne. Une personne ne peut pas avancer sans un environnement sans un groupe. Il n’y a pas d’autre moyen, soit vous le faites ou vous ne le faites pas.

Il y a aussi une bonne chance de succès car il y a maintenant de nouvelles occasions qu’aucune autre génération avant nous eu, pas depuis le début de l’humanité dans ce monde. Aujourd’hui, nous pouvons commencer avec la diffusion massive, ouverte, contrairement au Baal HaSoulam qui a commencé à rapprocher les gens très soigneusement, un par un, principalement l’environnement orthodoxe, mais il y avait plusieurs personnes laïques parmi ses élèves.

Aujourd’hui, nous pouvons ouvrir la sagesse à tous. Cela signifie qu’il est temps de construire un incubateur pour le petit cercle, le cercle plus large et pour le monde entier. Il est de notre devoir de le construire. Nous sommes ceux qui ont reçu l’éveil pour le Créateur et nous devons donc construire l’incubateur pour toute l’humanit . Cela signifie que nous devrions être la transition, un royaume de prêtres.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 23/12/13 , Le Livre du Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: