Le processus de déclin sociétal

Dr. Michael LaitmanQuestion : L’état actuel de l’humanité est une image typique de la dégradation de toute l’humanité. Si nous prenons l’Empire romain comme exemple, le système s’est détérioré et s’est brisé en morceaux si bien que chaque partie ne travaillait que pour elle-même et pour l’ensemble, et par conséquent, les commandes des autorités manquaient de puissance. Le terrible processus de déclin sociétal commença. Et maintenant, nous parlons d’une échelle beaucoup plus grande que l’humanité n’a jamais connue.

Réponse : Et même maintenant, cela se passe sans épée ni lance, tout comme c’était alors ! Si nous voyons l’humanité comme une sorte de système unifié, plusieurs sociétés se sont développées à des vitesses différentes mais en général, il s’agissait d’un système collectif au sein duquel les unités individuelles ont été endommagées. Mais le système a toujours été restauré, alors qu’aujourd’hui l’état est tel qu’aucune des sociétés saines ne tient parce que la crise touche toute l’humanité en général et cause des dommages au système entier.

Les kabbalistes ont prédit ces phénomènes sur une base totalement scientifique. Si nous prenons notre ego comme la force fondamentale de la nature à partir de laquelle toutes les lois sociales et même naturelles dérivent, alors à la fin, l’ego doit croître jusqu’à un état comme celui-ci où il subjugue tout ce qui existe, ce qui signifie qu’il va détruire toutes les connexions entre les gens.

Et tandis qu’au début, il agit pour créer ces connexions, il les arrange après, il atteint une satisfaction personnelle. Cela s’est passé dans le milieu des années 50 du siècle dernier, quand tout le monde pensait que l’humanité entrait dans un état de développement infini de la société de consommation, dans laquelle tout était pour le bien de la personne : les écoles, les universités, la culture, la science, la conquête de l’espace.

Diverses sociétés ont rencontré cela de différentes manières, mais elles voulaient précisément atteindre cet objectif. L’égoïsme nous a attiré vers ce type de développement. Et à la suite de cela, lorsque nous avons systématiquement relié et organisé les connexions mondiales, globales et réciproques, nous avons immédiatement commencé à mourir, comme l’Empire romain.

À ce jour, nous voyons certainement que nous n’avons pas la capacité d’utiliser ces connexions correctement. Elles agissent non pas seulement contre la personne elle-même, mais aussi contre la société tout entière, et elles les détruisent. Dans cette connexion, il est possible de voir clairement la nature de la tumeur cancéreuse dans le corps car elle tue tout ce qui la nourrit et à la fin elle meurt.

De KabTV, « Un Monde Intégral » du 24/10/2013

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: