La force de la jalousie n’est pas limitée par le temps et l’espace

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « Introduction au Livre Panim Meirot uMasbirot« 

L’inclinaison de la jalousie attire les sages parmi eux, comme nos sages l’ont dit : « La jalousiede l’auteur augmente la sagesse. » La forte volonté, avec l’inclinaison de la jalousie, excelle dans l’acquisition de la sagesse et de la connaissance. C’est comme le degré parlant dans l’ensemble de la réalité, dans laquelle la force qui opère n’est pas limitée par le temps et le lieu, mais est collective et englobe tous les éléments dans le monde, durant toutes les époques.

En outre, c’est la nature du feu de la jalousie d’être générale, englobant tous les temps et toute la réalité. C’est parce que c’est la conduite de la jalousie: si l’on n’avait pas vu l’objet en la possession d’un ami, le désir pour celui-ci n’aurait pas été éveillé du tout.

La force de la jalousie est la force la plus puissante, en particulier chez les travailleurs du Créateur et un peu moins chez les personnes ordinaires, s’il est possible de dire que les gens ordinaires ont l’envie de la même manière dont nous l’entendons.

Il est dit que « La jalousie de l’auteur augmente la sagesse », c’est-à-dire, c’est la seule force qui agit, pousse, et tire une personne vers l’avant. Elle est une force très utile. C’est pourquoi, nous devons montrer l’un l’autre combien nous investissons dans le groupe, essayons d’aimer les amis, nous devons exagérer les bons exemples, et ne pas avoir peur d’apparaître impudique et pas vertueux.

Vous ne devriez pas vous présenter comme un juste caché. Au contraire, votre exemple démonstratif à montrer votre dévouement et enthousiasme bénéficie grandement à vos amis. En comprenant cela, le groupe montre déjà le principe de « aime ton prochain comme toi-même ». En effet, je suis curieux de voir que d’autres sont meilleurs que moi !

Habituellement, notre égoïsme veut rabaisser tout le monde, même si ne je suis absolument rien, au moins que d’autres sont encore moins que moi. Ici, au contraire, je veux voir les autres plus haut que moi. Bien que ce soit contre mon égoïsme et désagréable, je commence à me critiquer, mais c’est pour le bien de mon avancement.

Ainsi, nous montrons des exemples pour les jeunes enfants : « Regardez ce garçon, ce qu’il peut faire ! Essayez de faire la même chose ! » Il est naturel pour un enfant d’apprendre à partir des exemples des autres. C’est la même chose dans le développement spirituel : nous devons montrer les uns aux autres un bon exemple et attiser délibérément la jalousie.

Dans le monde extérieur, les gens aiment que les autres les jalousent et souffrent, les voyant tellement gagnant, riche et puissant. Mais ici, c’est le contraire, en permettant aux autres de me voir aussi fort et axé sur le but, je les aide parce que je veux qu’ils soient meilleurs que moi. Ainsi, j’élève le groupe selon le principe : « Celui qui choisit un meilleur environnement est récompensé par le succès et le progrès. »

Nous devons utiliser ce moyen, le levier, le feu de la jalousie qui nous brûle, avec la plus grande ruse, en essayant de réveiller la bonne envie chez les amis. Nous devons non seulement jouer en relation les uns avec les autres, mais aussi en parler, apprendre de toutes les formes, montrer aux autres, et devenir comme eux et même mieux. Ensuite, le groupe va devenir plus fort, grandira et ira de l’avant.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 26/12/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: