En chute libre

Dr. Michael LaitmanQuestion: Nous avons parlé de l’état de notre société moderne et de ce qu’il devrait être. Mais qu’est-ce qui se passe entre ces deux états ? Nous savons que la transition d’un état social à un autre est précédée par des circonstances dramatiques pour un individu parce que sa vie commence à s’effondrer.

Réponse: Dans notre cas, ce processus est encore plus difficile. Les transitions précédentes ont été sauts d’un niveau à l’autre égoïste parce que l’ego a continué d’augmenter pour des milliers d’années et en conséquence les configurations sociales se sont restructurées : l’esclavage, le féodalisme, capitalisme, post- modernisme et d’autres, mais maintenant nous avons atteint un tel niveau où tout commence à tomber.

Lorsque nous nous souvenons du passé, nous disons parfois :  » Les années quatre-vingt étaient bonnes.  » De quelle manière étaient -elles bonnes ? Que le développement égoïste de milliers d’années de l’humanité avait atteint son pic de saturation ? Et ce pic est tombé pendant notre jeunesse. Nous avons senti une sorte de liberté alors, la nécessité de survivre ne portait pas sur nous  la futilité de notre existence n’avait pas été encore découverte.

A la fin des années quatre-vingt tout a commencé à tomber et le retrait progressif a commencé. En son temps, Vernadsky et d’autres philosophes avaient prévu, mais personne ne les écoutait. Et aujourd’hui, les gens ne veulent pas accepter ceci, même s’ils l’ont déjà entendu pendant de nombreuses années. La même chose s’est passé avec la sagesse de la Kabbale, pour le moment, ils ne veulent pas en entendre parler, mais il n’existe aucun moyen de les réfuter.

Dans le passé, ces philosophes ont vivement critiqué, les gens n’ont pas accepté la sagesse de la Kabbale pour tous et ne voulaient pas en entendre parler. Mais aujourd’hui, il est devenu clair que tout glisse à un nouveau niveau, causant de graves problèmes personnels et sociaux, mais il n’y a pas de remède pour cela; une sorte de révolution doit avoir lieu.

Mais pas une révolution physique comme il y avait dans les étapes précédentes : la guerre de Cent Ans, les révoltes d’esclaves, les protestations des propriétaires fonciers, la ruine des paysans et ainsi de suite. Ils étaient tous les indicateurs de l’évolution, mais de l’évolution égoïste ! L’ego a grandi provoquant un besoin de redémarrer le format physique : social, technologique , familial , personnel, etc

Maintenant, la transition entre le système qui s’est développé sous la pression des forces égoïstes commence à glisser vers le bas, c’est-à-dire , les forces égoïstes perdent du terrain. Nous commençons à voir que la direction ne fonctionne pas, pas dans les usines, pas dans l’armée, pas dans les institutions gouvernementales  pas dans les écoles, pas dans la famille.

Quelle contrainte peut contenir un enfant ? Où est le mari à l’écoute de sa femme ? Où est le travailleur qui entend la voix de son directeur sans question? Où est le gouvernement : le parlement, le chef de l’Etat ? Où sont-ils ? Ils n’existent pas. Les autorités  » pépient  » à l’ écran de télévisio , mais personne ne fait attention à leur gazouillis. Certes les médias tentent de jouer avec eux en créant une image de grands chefs, mais, en fait, personne ne les entend.

Les directeurs d’usines se plaignent tout le temps que les gens n’ont pas la motivation à travailler, ils ne peuvent pas se contraindre et ne veulent pas travailler. Quand l’ego descend, il ne voit pas de perspectives. Comment est-il possible d’obliger une machine à travailler sans électricité, énergie, essence, et ainsi de suite ? Ce n’est pas possible !

Maintenant, nous sommes en chute libre et en attendant, nous ne voyons pas d’autres forces qui peuvent remplacer l’ego en tant que force de développement pour nous. Mais l’ego arrive déjà à expiration. Et c’est la tendance à la baisse. L’ego  progressivement devient plus petit et perd de son attrait à nos yeux. Combien pouvons-nous faire du shopping et courir ? Combien de temps pouvez-vous voyager autour du monde ? Combien de temps pouvez-vous passer assis dans les bars et restaurants ?

Ce n’est pas parce que la personne est satisfaite, mais parce qu’il perd le désir, il a disparu quelque part. Il est censé être un monde immense en face de vous, mais les jeunes sont coincés sur leurs téléphones portables, SMS, vides et propos insensés. Où sont les idéaux ? Où est l’art? Où est la science ? Où est la conquête de l’espace ? Où sont les rêves de la découverte de nouvelles terres ? Tout cela a disparu.

Question: L’enthousiasme et l’excitation comme cela ont prévalu dans la société au cours des années soixante.

Réponse: Et quelle a été l’excitation ? L’ego a travaillé dans notre intérêt. Il nous a poussés vers de grands accomplissements. Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas, et on ne peut pas faire n’importe quoi. Nous avons besoin d’ une force absolument différente pour  nous faire avancer.

De Kab TV  » Un monde intégral  » 24/10/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: