Daily Archives: 14 janvier 2014

Aujourd’hui 90% de l’économie est de l’air

Dr. Michael LaitmanAvis ( Nikolay P. Shmelyov, économiste russe, directeur de l’Institut de l’Europe de l’Académie des sciences de Russie ) :  » D’une part, ce n’est pas une crise, mais l’achèvement du prochain cycle économique. De l’autre – tout dans le monde a changé. Et vous devez penser différemment .

 » En fait, 90 % de l’échange économique dans le monde est de l’air et du papier. Tout est réel à 10% . Je ne sais pas comment y faire face. Ce ne peut pas même être appelée une bulle, mais plutôt un monstre. Jouer à des marges élevées est une occupation préférée russe et le style occidental est de vendre avec peu de marge, mais avec un débit élevé.  »

Mon commentaire: C’est vrai, nous avons besoin de nous débarrasser de ce 90% ou plus du chiffre d’affaires économique vide de nous équilibrer avec la nature. Les 90% des travailleurs inutiles doit être envoyés au système d’éducation intégrale et de l’éducation. Puis, après un certain temps, il sera possible de faire en sorte que tous les membres de la communauté internationale obtiennent également tout le nécessaire et ce qui est suffisant pour une existence rationnelle. Les gens recevront satisfaction en révélant l’existence supérieure dans leur unité.

Dans un champ à force unique

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que la société intégrale soit formée comme une nouvelle entité. Cependant, nous ne pouvons pas parler de la structure d’Adam Ha Rishon, car ce n’est pas encore une structure spirituelle.

Réponse: Il s’agit d’une structure spirituelle parce que les gens sont rassemblés dans l’unité au-dessus de leur ego. Ils vont non seulement devenir les porteurs de quelque idée, mais aussi, ils sont l’incarnation de la force supérieure qui les réveille. Ils comprennent que, pour survivre, pour atteindre un nouveau monde, une nouvelle société, une nouvelle compréhension, une nouvelle compréhension, ils doivent s’élever au-dessus de leur ego qui les tue et les pousse vers l’abîme noir aujourd’hui.

Ainsi, un nouveau type de société prend forme avec nous qui ne constitue pas seulement un ensemble social, politique et économique, mais aussi un tout spirituel, quelque chose qui n’a jamais existé dans l’histoire de l’humanité.

Fait intéressant, les petites taches intégrées dans le tissu général global de l’humanité vont grandir et remplir toute la surface restante. Ces communautés qui sont situées dans divers endroits à travers le monde et qui sont gérées par des principes identiques pourront pleinement comprendre l’autre et vont coopérer réciproquement. Car ils sont un tout collectif de personnes qui sont connectées en dépit des distances, à travers une connexion virtuelle, avec une seule idée, dans un champ de force unique qui les maintient ensemble.

De plus en plus, elles sentent la nécessité et l’exigence de l’autre, se sentir plus proches les uns des autres, et mèneront des programmes communs et travailleront de façon cohérente et correctement.

Avec cela, la distance ne jouera aucun rôle du tout, au contraire, elle va même développer un besoin de connexion entre eux.

De Kab TV  » Un monde Intégral  » 27/11/13

Au début de la période de transition

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que l’égoïsme est apprivoisé et l’intelligence collective est stabilisée. est-ce que cela sera la fin de la phase transitoire ?

Réponse: La première étape de la période transitoire diffuse la méthode d’éducation intégrale aux masses, qui en général n’ont pas besoin de la sagesse de la Kabbale. Nous leur enseignons donc cette sagesse à un niveau inférieur, comme un système de coopération mutuelle entre les gens en vue de surmonter la crise générale.

Aller systématiquement vers les gens va créer un besoin pour une connexion plus forte avec nous. Avec cela, une seule structure internationale sera créée qui va commencer à approfondir notre entrée dans le grand public dans sa propre région, dans sa propre nation, dans son propre continent. En d’autres termes, autour de chaque groupe ou plusieurs groupes qui parlent tous la même langue, un espace sera créé où ils seront «rassemblés» parmi les gens ordinaires. Alors peu à peu ils grandiront.

Tout le reste des structures que l’humanité a accumuléés tout au long de son développement égoïste arrivera naturellement à échéance et sera remplacé par des structures altruistes, par les communes. Les gens vont travailler uniquement dans le but de vivre de façon rationnelle, normalement, sans perdre de temps et d’énergie à créer un besoin pour un surplus. Ils auront besoin seulement de sécurité et de connaissance qu’ils ont tout le nécessaire pour vivre et ils obi=tiendront leur satisfaction par leur proximité avec les autres.

De Kab TV  » Un monde Intégral  » 27/11/13

Les étapes vers le but de la création

congrès, groupeQuestion: Je ne comprends pas ce que je dois faire. Je ne comprends pas le sens de vos actions. Guidez-nous en quelque sorte sur la façon dont je peux être utile et ce que je dois faire, à quoi je dois m’accrocher.

Réponse: La séquence de nos actions est que nous apprenons d’abord la structure des mondes supérieurs, puis nous étudions des articles sur la connexion dans le groupe, à propos de la garantie mutuelle et nous remplissons ces articles et nous regroupons dans les ateliers, créant ainsi un ensemble du«moi» de chaque individu qui aspire à «nous». nous construisons une unité unifiée unique, une, selon la loi de l’équivalence de forme pour tenter de s’unir au Créateur.

Ici, nous commençons à sentir que nous n’avons pas le désir, le pouvoir, le désir et nous nous rendons compte que, sans diffusion, nous ne serons pas en mesure de découvrir ces forces par nous-mêmes. Ce n’est qu’avec ses inquiétudes au sujet de la société  et non à propos de nos propres enfants que nous serons remplis avec le désir d’atteindre ce dont ils ont besoin. Donc, avec leurs désirs, nous nous tournons vers le Créateur, puisque nous n’avons pas d’autre choix et nous unissons à Lui, qui est le but de la création.

Sur une balançoire

Dr. Michael LaitmanQuestion : Chaque fois que je me sens à l’aise, je suis jeté quelque part, comme sur une balançoire : dans un bon état ou un mauvais état. Comment puis-je trouver la ligne médiane dans les mouvements de gauche à droite ?

Réponse : Nous sommes jetés çà et là du point d’équilibre, puisque c’est le seul endroit d’où nous pouvons progresser. Si je veux adhérer au groupe, à l’enseignant, aux livres, à l’objectif, alors je le concrétise moi-même.

Le centre est généralement opposé à mon désir et à mon esprit. Le point d’équilibre est toujours au-dessus de la ligne gauche et droite, sur la ligne médiane. C’est la foi au-dessus de la raison, au-dessus de ce que le cœur et l’esprit me disent. Alors qu’est-ce que je peux conserver afin de ne pas compter sur la chance ? La seule chose qui puisse me guider est ce que le groupe, l’enseignant et les livres m’obligent à faire.

Nous devons seulement nous assurer que nous comprenons et que nous avons entendu les bons conseils. Nous nous sentons tellement confiant que le professeur est censé être ce que nous pensions et nous débattons en fait à ce sujet l’un avec l’autre. Tout le monde entend quelque chose de différent, alors comment puis-je être sûr que ce que j’ai entendu est juste ?

Si je m’annule en vue d’adhérer au groupe, je commence à entendre les bons conseils. Plus une personne est grande et plus elle devrait s’humilier.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 27/12/13, Shamati n°72, « La confiance est ‘habit de la Lumière »