La poupée embarrassante du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je peux imaginer la grande responsabilité envers les amis dans un sous-marin en perdition. Comment puis-je penser à cette anxiété et cette tension pendant les ateliers où un tel drame ne se passe pas autour de nous ?

Réponse: Ecoutez, personne ne vous demande de faire des trucs comme un magicien et sortir un lapin d’un chapeau. Il n’est pas nécessaire d’effectuer des tours, mais simplement d’essayer d’attacher votre demande, votre manque, à la force supérieure, et c’est tou . Essayez de demander, demander quoi que ce soit. Dès l’instant où il vous manque quelque chose pour votre avancement spirituel, vous vous tournez vers le Créateur immédiatement pour toute demande que vous avez. Si vous parvenez à vous attacher correctement au Créateur, vous n’aurez pas de problèmes .

Votre travail est d’être le lien, l’adaptateur, entre les manques et la source. Personne ne vous demande d’être la source d’énergie et ni même d’être l’utilisateur de cette énergie, ce qui signifie faire quelque chose par vous-même. Votre travail est passif : il suffit de harceler et de continuer à demander ce que vous voulez du Créateur. Toutefois, vous devriez demander à bon escient. Vous devez préciser exactement ce que c’est que vous voulez et puis demandez. Vous devez comprendre que le Créateur vous organise des difficultés précisément de sorte que vous devriez le harceler et par là, apprendre de Lui et donc avancer.

Le problème est que vous abandonnez le Créateur. Le Baal HaSoulam dit que le plus grand péché qu’une personne peut commettre dans ce monde, c’est d’oublier le Créateur et de se détacher de Lui. Donc, ne pas se détacher et garder le et harceler le avec vos demandes. C’est la seule chose que vous devez faire.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 07/01/14 , Leçon sur le thème : «Préparation au congrès « 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed