Une bataille dans l’arène avec l’ego

Dr. Michael LaitmanQuestion: D’une part, nous devons parvenir à une forte intention permanente. Mais d’autre part , il est écrit :  » car la Torah sortira de Sion» , c’est précisément des «sorties» de la spiritualité et des retours. Comment est-il possible de combiner les deux opposés ?

Réponse: Nous devons continuer toujours vers une intention permanente de sorte que le Créateur se dévoilera au centre du groupe, dans nos cœurs connectés, sans séparations entre eux. Cette image doit toujours être devant moi. Et je dois me soucier que mes amis se dirigent vers cette chose et n’abandonnent pas cette intention. C’est ainsi que je m’assure automatiquement de rester dans cette intention. Par ce moyen, J’appelle sur moi la Lumière qui ramène vers le bien, ce qui me renforce dans la bonne intention.

Mais avec cela, de nouveaux désirs, de nouvelles conditions, sont découverts et se réveillent en moi tout le temps car en attendant mon Kli n’est pas entièrement corrigé. Par conséquent, je me trouve dans des sorties tout le temps. La densité supplémentaire est découverte et elle me rejette et je dois encore et encore revenir au centre du groupe. Mais ces sorties doivent venir d’en haut. Je ne m’affaiblie dans mon intention, mais c’est comme si je perdais conscience : Chaque nouveau désir égoïste me jette auxextrémités desquelles je dois augmenter.

Il est dit que la Torah sort spécifiquement de ces «sorties ». Après tout , je dois les surmonter et c’est précisément au dessus d’elles que je vais construire mon nouveau moi.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 15/1/14 , atelier

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: