Ne pas consacrer plus à ce monde qu’il ne le mérite

Dr. Michael LaitmanQuestion : J’ai remarqué qu’au fil du temps, je deviens de moins en moins sensible aux normes de ce monde.

Réponse : Vous devenez moins sensible à certaines choses et plus sensible à d’autres. La chose principale est d’être sensible à la connexion avec les amis, le groupe, et d’être généralement sensible au fait d’être incorporé. C’est ce qui devrait vous impressionner et provoquer un frisson intérieur, qui devrait faire pression sur vous et vous exciter, et vous causer de la douleur et de la joie.

Vous devriez examiner tous les aspects corporels de la vie comme la nourriture, le sexe, la famille, l’argent, le respect et la connaissance uniquement sous les aspects utiles et indispensables. J’ai besoin de tout cela pour avancer normalement, à un niveau qui « n’est pas condamné ni gratifié ». Assurez-vous que vous avez toutes les nécessités de base et utilisez ce monde en fonction de vos besoins, mais soyez au-dessus de vos pensées et de vos intentions. Ne soyez pas trop enthousiaste ou ascétique. Ne regrettez pas ce qui vous arrive en ce monde. Ne vous consacrez pas à ce monde plus qu’il ne mérite. Sur le plan corporel, vous devriez l’utiliser rationnellement, et dans la sensibilité, vous aspirez à la connexion avec le Créateur à travers le groupe.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 20/01/14, Écrits du Baal HaSoulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed