Les portes d’atteinte de la sagesse

Dr. Michael Laitman« Introduction au Livre du Zohar« , Article « Deux Points », n°121 : C’est le sens des verrous sur les portes. Tout d’abord, toutes les nombreuses contradictions de Sa singularité, que nous goûtons dans ce monde, nous séparent du Créateur. Pourtant, en s’exerçant à garder la Torah et les Mitsvot avec amour, avec notre âme et avec force, comme il nous l’est ordonné (de donner satisfaction à notre Créateur), toutes ces forces de séparation ne nous affectent pas en ne soustrayant rien de l’amour du Créateur de toutes nos âmes et de toutes nos forces. Au contraire, dans cet état, chaque contradiction que nous avons surmonté devient une porte pour l’atteinte de Sa sagesse.

Question : Que signifie « chaque contradiction que nous avons surmonté devient une porte pour l’atteinte de Sa sagesse… » ? Qu’est-ce qu’une contradiction ?

Réponse : Une contradiction est quelque chose qui peut être résolue comme ceci ou cela. Une contradiction, c’est quand on ne voit pas, que l’on est pas d’accord ou que l’on ne comprend pas. C’est quelque chose qui ne se connecte pas avec Son caractère unique ni avec la notion de « il n’y a personne d’autre que Lui » ou avec le concept de « Bon qui fait du bien ». Ils ne vont pas ensemble.

Nous recevons de nombreux coups de divers côtés. Nous n’avons aucune idée s’ils sont bons ou mauvais, mais nous devons encore justifier chacun d’eux. Si nous savions que c’est juste une forme de punition pour quelque chose que nous avons mal fait, ou si nous étions sûrs que si notre comportement était bon, nous aurions reçu un prix au lieu d’une punition, alors nous nous sentirions plus ou moins bien. Cependant, c’est contre notre logique. Il est dit : « Les justes se sentent mal. » Il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet. Ces états sont appelés « des contradictions » dans la Gouvernance Supérieure.

Question : Qu’est-ce que « les justes qui se sentent mal » doivent faire ?

Réponse : Parce qu’ils sont justes, ils justifient le Créateur même s’ils se sentent mal.

Question : Mais le but de la création est d’apporter du contentement à la création. Est-ce que cela aide vraiment même lorsque l’on se sent mal et que l’on justifie encore le Créateur ?

Réponse : En fait, on se sent bien, mais la vérité est qu’il y a du mal en lui. Évidemment on souffre à cause de sa propre méchanceté, mais on continue encore à justifier le Créateur. C’est la raison pour laquelle on est appelé le juste.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 13/01/14, Introduction au Livre du Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: