Mon âne et moi

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment est-il possible de conserver l’équilibre entre la concentration intérieure et la communication au sein du congrès ?

Réponse : Il s’agit d’un problème perpétuel qui doit être résolu indépendamment de ce que vous faites. Des moments très lourds ou très légers peuvent venir, différents sentiments agréables ou désagréables, mais la personne doit toujours être composée de deux parties. Dans une partie, elle sent son corps bestial, ce qui lui arrive. Et dans la seconde partie, elle est comme une personne à cheval sur son âne (Hamor), sur la substance égoïste (Homer).

Un tel sentiment partagé doit être avec nous partout, à des moments complètement différents dans la vie : cela devrait être avec moi quand je suis seul, avec des amis, avec ma famille, avec ma femme et les enfants, ou quand je marche simplement dans la rue. Je dois me diviser en deux parties : l’âne et moi assis sur lui.

De la Discussion au cours d’un repas du 26/01/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: