La langue spéciale de la Torah

Dr. Michael LaitmanLa Torah, Exode, « Tetzavé« , 29:43-29:46 : C’est là que je me mettrai en rapport avec les enfants d’Israël et ce lieu sera consacré par ma majesté. Oui, je sanctifierai la Tente d’assignation et l’autel; Aaron et ses fils, je les sanctifierai aussi, pour qu’ils exercent mon ministère. Et je résiderai au milieu des enfants d’Israël et je serai leur Divinité. 46 Et ils sauront que moi, le Seigneur je suis leur Dieu, qui les ai fait sortir du pays d’Égypte pour résider au milieu d’eux; moi-même, le Seigneur, leur Dieu! 

 En présence de la force supérieure (le Créateur), la Lumière se revêt dans un Kli corrigé, un récipient, ensuite les désirs modifiés « saturent » l’univers entier avec la Lumière supérieure de la spiritualité.
Question : En général, tout ce qui est écrit dans la Torah peut être compris comme suit : « Agissez tel qu’il est écrit, et le Seigneur apparaîtra en vous comme une empreinte. » Est-ce exact ?

Réponse : Si vous considérez ce qui est écrit dans la Torah littéralement, vous verrez des images extrêmement dures et sanglantes. Il est vraiment difficile de comprendre comment tout le monde peut considérer ces images sacrées et se prosterner devant elles si tout ce qu’elles décrivent est une vie très primitive de « sauvages » qui vivaient il y a plusieurs milliers d’années.

Même de nos jours, nous voyons des gens s’entre-tuer, considérant les meurtres comme une sorte de « sacrifice ». C’est une énorme dissonance avec la grandeur du don sans réserve et de l’amour ! Ces images ne sont tout simplement pas sublimes ou spirituelles !

Je ne suis pas étonné par le contenu de la Torah (après tout, les gens qui l’ont écrit comprirent de quoi il s’agissait). Je suis plutôt étonné que les gens aujourd’hui continuent de percevoir ces images comme « sacrées » ou comme « des actes spéciaux » que le Créateur nous ordonne de suivre.

Comment une chose écrite dans la Torah ne peut-elle pas nous encourager à préciser au moins la nature des mots de la Torah ? Ceci contredit notre intellect, la vie… tout ! Et pourtant, les gens vivent « heureux » et la considèrent comme les Saintes Écritures.

En quoi est-ce sacré ? Si nous réalisons qu’il s’agit de don sans réserve, d’amour, de la connexion entre nous, et de la correction de notre égoïsme, alors c’est sacré. Si nous percevons tout à la lettre, disons, brûler un taureau, alors qu’est-ce qui est sacré à ce sujet ?

C’est en dissonance totale avec ce qui se passe dans la matérialité et la spiritualité, et cela doit donc soulever plusieurs questions. Et pourtant, nous ne posons pas ces questions. Il semble que l’humanité soit dans un état d’hypnose profonde.

Même aujourd’hui, toutes les religions du monde préservent certains rituels païens antiques auxquels les gens attribuent des propriétés supérieures. En raison de leur ignorance et du manque de compréhension, ils sont comme de petits enfants jouant à des jeux posés devant eux, et leur participation et ignorance collective se soutiennent mutuellement.

Pour ceux qui ont écrit la Torah, ces « scénarios » sont simplement des symboles, un langage spécifique qui décrit le processus de correction humaine. Les gens avaient une vision claire de ce qu’elle décrit. C’est pourquoi nous devrions toujours garder à l’esprit que « l’amour du prochain » est l’essence générale de la Torah. C’est la pensée principale qui l’imprègne.

Il n’y a pas d’autres actions que ce soit ! Si nous brûlons un taureau ou construisons un Temple, rien ne changera ! Tout ce que nous pouvons espérer, c’est l’apparition de nouvelles religions qui rivaliseront les unes avec les autres et utiliseront des slogans « sacrés » pour s’entre-tuer, agissant ainsi directement en opposition avec la Torah qui nous apprend à « aimer notre prochain ».

Je suis désolé pour l’humanité quand je lis les portions de la Torah. Les gens sont incapables de les comprendre correctement et de les accepter. J’espère que dans un proche avenir, cette situation va changer et que les gens vont comprendre que seules les actions spirituelles qui conduisent à l’auto-correction sont le contenu de la Torah.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 28/08/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed