Pour vaincre le « veau d’or »

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Exode » (Ki Tissa), 32:11-32:12 : Moïse a plaidé devant le Seigneur, son Dieu, et dit : « Pourquoi, Ô Seigneur, Ta colère s’enflammerait-elle contre Ton peuple, que Tu as tiré de la terre d’Égypte avec une si grande force et d’une main puissante ? »

Faut-il que les Égyptiens disent : « C’est pour leur malheur [intention] qu’il les a emmenés, pour les faire périr dans les montagnes et les anéantir de dessus la face de la terre » ? Reviens de Ton irritation et révoque la calamité qui menace Ton peuple.

Moïse comprend que tous les désirs que l’on appelle « les pécheurs », qui ne peuvent pas être corrigés, sont condamnés à mort. Ils sont déjà dans la mort spirituelle et ainsi ils vont rester à ce niveau.

Aujourd’hui, en raison de la crise, nous commençons à comprendre un peu que l’étape du « veau d’or » touche à sa fin. En le poursuivant, nous nous rendons compte peu à peu que cette poursuite est en train de nous tuer.

C’est parce que notre humanité misérable est constamment en train de souffrir et de courir après la source de sa douleur et de sa souffrance, et ne ressent seulement que de temps en temps une légère pause qui lui donne la force de continuer la poursuite. Et il n’y a toujours pas de soulagement. Si dans un tel état un homme se transforme pour devenir immortel, alors il n’y a plus de punition. Mais nous avons une sortie dans l’état qui est créé et c’est précisément d’être reconnaissants pour la connexion concrète avec l’attribut de « Moïse », qui signifie les attributs de l’amour et du don sans réserve.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 09/09/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed